Nouveau record personnel et québécois pour Daniel Mercier

Par Éric Tremblay
Nouveau record personnel et québécois pour Daniel Mercier
Daniel Mercier a profité de son passage au Napierville Dragway pour enregistrer un nouveau record québécois sur le 1/8 de mille en Top Fuel. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Lucien Brault))

Daniel Mercier a profité d’une démonstration au Napierville Dragway pour démontrer toute la puissance de ses 11 000 forces de moteur. Le Campivallensien d’origine a parcouru le 1/8 de mille en 3,09 secondes, un nouveau record personnel en Top Fuel.

«Je ne pensais pas aller vite comme ça, a reconnu Mercier. Aux États-Unis, mon record se situait à 3,12 environ. Mais on a essayé quelque chose et ça a fonctionné. »

Mercier a poussé sa machine à 274 m/h (441 km/h). «Ce 3 secondes, ça à l’air fort et facile, mais j’ai 26 ans d’expérience dans les courses avec mes années en régates auparavant, explique-t-il. Le drag, c’est beaucoup de programmation et d’heures de réflexion avant d’aller en piste, que ce soit pour la pression d’air ou la courbe au niveau du feu. »

Pour bien ressentir la force du drag, il faut le vivre près de la piste. Lorsque celle-ci vibre aux 11 000 forces de ce «monstre de vitesse».

«Rouler à 441 km/h, c’est assez impressionnant !» – Daniel Mercier

Quant au pilote, son corps absorbe une pression de 3,4 G au départ; chiffre qui grimpe à 5 G à l’arrivée. «Comme pilote, ça donne tout un coup dans le corps», soutient-il.

Celui qui réside désormais à Saint-Michel avait reçu une invitation des propriétaires de la piste de Napierville. Ceux-ci envisageaient un gros programme les 10 et 11 août. Mercier, pilote de la seule équipe entièrement québécoise en Top Fuel, n’a pas déçu. «J’y retourne une ou deux fois par année selon mon horaire, soutient-il. Les gens sont tellement accueillants. Le feeling est aussi bon là que sur une piste nationale à Las Vegas. »

Le mois prochain, Équipe Mercier sera en compétition en Pennsylvanie avec son bolide Top Fuel.  Il espère dénicher un gros commanditaire qui lui permettra de faire le calendrier complet prochainement.

Daniel Mercier pilote aussi un bolide en catégorie A-Fuel (propulsé aussi par du Nitrométhane (CH3NO2), mais pas de sur-compresseur). Il se retrouve actuellement au cinquième rang au championnat avec encore plusieurs événements à venir, notamment Los Angeles et Las Vegas.

Posted by Jessy Leduc on Sunday, August 11, 2019

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des