Nicola Di Narzo quittera la Basilique-Cathédrale

Par Steve Sauvé
Nicola Di Narzo quittera la Basilique-Cathédrale
Le curé de la Basilique-Cathédrale

RELIGION – Le curé de la Basilique-Cathédrale, Nicola Di Narzo, quittera ses fonctions dans les prochains mois afin d’aller prêcher la bonne nouvelle dans la communauté de l’Île Perrot

Le transfert de l’homme de foi est très loin de faire l’unanimité dans la communauté chrétienne de Salaberry-de-Valleyfield. Par contre, l’évêque du diocèse de Valleyfield Monseigneur Noël Simard justifie sa décision par le fait que deux prêtres ont annoncé leur retraite à l’Ile Perrot.

«Nicola est jeune, dynamique et il saura relever ce défi. De plus, les gens qui fréquentent la Basilique-Cathédrale ne seront pas en reste. L’abbé André Lafleur, qui est le vicaire général, s’occupera de l’administration de la paroisse sans toutefois se voir attitré le poste de curé», confie Mgr Simard.

Nicola Di Narzo s’était vu confier le poste de curé de la paroisse Sainte-Cécile en mai 2012 et il assure qu’il était heureux. «J’étais bien à Salaberry-de-Valleyfield, mais ma volonté de servir Dieu m’amène à l’Île Perrot dès le mois d’août. Je suis triste de partir, car j’ai connu des gens formidables avec qui j’ai tissé des liens. Toutefois, je vois ce transfert comme un beau défi», mentionne Nicola Di Narzo.

Les curés ne seront plus en poste sur de longues périodes. À une certaine époque, lorsqu’un curé était attitré à une paroisse, il y était pour du long terme. Dans la région, on peut penser à Hubert Julien, prêtre à la Basilique-Cathédrale pendant 30 ans, à Yves Beaudin, curé dans la paroisse de Saint-Timothée depuis plus de trois décennies.

«Maintenant, lorsqu’un curé est nommé, c’est pour une période de six ans. Son mandat peut être renouvelé une fois seulement. Nous ne voulons plus laisser un curé en poste plus de 12 ans. Dans le cas de Nicola, il avait bel et bien une entente de la sorte, mais il a accepté son transfert même s’il était à la Basilique-Cathédrale depuis seulement trois ans», dit l’évêque.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des