Michael Leahy, dans les pommes pour les bonnes raisons

Par Mario Pitre
Michael Leahy, dans les pommes pour les bonnes raisons
Mike Leahy, p.d.g. des Vergers Leahy, à Franklin. (Photo : Gracieuseté)

On peut dire de certaines personnes qu’elles sont dans les pommes. Une expression qui s’applique différemment pour Michael Leahy, président directeur général des Vergers Leahy, à Franklin, puisque l’entreprise en traite plus de 100 millions de livres chaque année.

Pour le producteur-transformateur, le mois de septembre se veut une période stratégique pour la cueillette et l’entreposage des matières premières qui serviront à produire toute une gamme de sous-produits commercialisés sous la marque Applesnax.

Fondée en 1980, les Vergers Leahy, la plus importante entreprise du Haut-Saint-Laurent avec ses quelques 280 employés, assure la production compote de pommes, sucrées, non-sucrées, de même que biologiques et ce, en divers formats de contenants. C’est sans compter celles vendues à titre de marques maison par les géants de l’alimentation, selon des recettes adaptées à leurs besoins.

À titre de p.d.g. depuis 2002, Michael Leahy s’implique dans l’entreprise à travers la supervision des différentes étapes de production, en plus d’agir comme le principal porte-parole de l’entreprise familiale. À ce titre, il a notamment agi comme co-président de la campagne de la Fondation de l’Hôpital du Suroît pour le projet de résonance magnétique, en plus de présider le FIER (Fonds d’intervention économique régional), pour le Haut-Saint-Laurent en 2009.

Au sein de la communauté, l’entrepreneur assure un poste de pompier volontaire depuis plus de 30 ans, en plus d’avoir été premier répondant durant 12 ans. Il a aussi donné son aval à la mise sur pied du service de garde Haut comme trois pommes, dont bénéficient plusieurs employés de l’entreprise et qui contribue à la conciliation travail-famille.

Les Vergers Leahy agit également comme un fidèle collaborateur de la banque alimentaire Moisson Sud-Ouest, à qui ils procurent plusieurs quantités de produits à chaque année.

En 2016, l’entreprise Vergers Leahy a investi près de 4,7 M$ afin de maximiser l’efficacité énergétique de ses installations, en remplaçant la consommation de combustible fossile de ses chaudières au mazout par la biomasse forestière. L’entreprise a pu ainsi réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 1990 tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à retirer annuellement près de 585 voitures sur nos routes.

L’entreprise a par ailleurs réagi de façon proactive à la pandémie de Covid-19 qui sévit depuis le printemps, en mettant en place les diverses consignes de sécurité requises. Malgré tout, cet épisode a affecté à la hausse le taux d’absentéisme, ce à quoi l’entreprise travaille à compenser de diverses manières.

Entreprise familiale, les Vergers Leahy a été mise sur pied en 1980 par James Leahy et ses fils Michael, Jim et Danny. « On s’est orienté vers la transformation lorsque mon père a constaté les pertes que représentaient les pommes déclassées à la fin de l’automne jusqu’à la prochaine récolte, car les plants de pressage de pommes fermaient au milieu de novembre », raconte Michael Leahy.

Leahy s’est alors orientée vers la production de pommes tranchées et en compote, pour faire l’acquisition de la marque de commerce Applesnax en 1988-89.

Aujourd’hui, plusieurs des enfants des fondateurs poursuivent également la tradition en occupant diverses fonctions au sein de l’entreprise.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
leonabarriere
leonabarriere
28 jours

tres bon produit

Heather-Raymond L'Heureux
Heather-Raymond L'Heureux
27 jours

Merci ❤❤
Thankyou ❤ ❤

Heather-Raymond L'Heureux
Heather-Raymond L'Heureux
27 jours

Merci thankyou
❤ ❤

Caroline Hebert
Caroline Hebert
27 jours

Bravo Mike 🙂

Sylvie ouimet
Sylvie ouimet
27 jours

Avant de faire de la publicité à cette personne, vous devriez rencontrer ses employés. Cette entreprise a un taux de roulement d employés incroyables. Respect, n existe pas dans entreprise, quand les employés retournent chez eux après leur travail en pleurant parce qu elles n ont pas le choix, se font traiter d épaisse ou de pas d allure par leur superviseur et que la direction ferme les yeux, moi je ferais pas l éloge de cette entreprise

jacques Rougerie
jacques Rougerie
27 jours

Mr. Leahy
un homme exceptionnel avec un coeur en Or.