Marc Faubert désire faire avancer la région

Par Yanick Michaud
Marc Faubert désire faire avancer la région
Marc Faubert a décidé de se lancer en politique parce qu'il aime sa région et qu'il sait qu'elle est promis à un avenir fort séduisant et agréable. Il veut aider à la faire foisonner. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

Le candidat libéral dans Salaberry-Suroît, Marc Faubert, entend mener une lutte jusqu’au bout afin de permettre à ses citoyens de se retrouver à la table des décisions.

« Depuis le début de ma démarche politique, je mène une campagne Salaberry-Suroît. Sans vouloir jouer tous les dés, il est fort probable que le Parti libéral du Canada formera à nouveau le prochain gouvernement le 21 octobre. Nous avons enfin la chance de se retrouver à la bonne table avec le bon gouvernement. Faire partie de la 3e ou 4e opposition, c’est contester, critiquer et contribuera à faire reculer notre région. Nous avons grandement besoin de la faire avancer », avance celui qui a décidé de se présenter en politique parce qu’il se dit un accélérateur de projets.

Accéder directement aux enjeux

Marc Faubert veut que la circonscription reçoive sa juste part. « Faire partie du Gouvernement, c’est de développer, c’est de prendre part aux décisions, c’est de s’assoir à la table des décideurs et de représenter dignement notre région. Je connais très bien cette région. J’y suis né, j’y ai étudié, j’y travaille et je l’habite toujours avec ma famille. J’aime travailler en concertation avec tous celles et ceux qui ne partagent pas nécessairement mes convictions politiques; ce que je respecte», dit-il.

« Mais cette région a besoin de mobilisation. Elle a besoin que l’on se rassemble tous autour des mêmes projets. Et je m’engage à amener nos projets régionaux à la bonne table. Pour faire des promesses, il faut pouvoir les réaliser. Je suis québécois et je suis aussi un citoyen de Salaberry-Suroît. La différence en votant Marc Faubert c’est que j’ai des moyens concrets afin de défendre nos intérêts. Le mardi matin, lorsque je prendrai la direction vers Ottawa, je porterai vos voix. Je porterai vos préoccupations et nos projets », mentionne Marc Faubert à moins de deux semaines du scrutin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des