L’usine culturelle

L’usine culturelle
Mélanie Ederer a donné une courte impression de la présentation théâtrale qu'elle va livrer au café culturel La Factrie qui s'installera les 25 et 26 septembre au 24

La Factrie veut réunir les artistes de tous les horizons les 25 et 26 septembre. Une première tasse de culture pour ce café qui souhaite s’établir d’ici un an au centre-ville afin de permettre aux créateurs de tous azimuts d’échanger entre eux.

«Il y a une demande pour un lieu de synergie, où tombent les frontières et qui permet aux gens de travailler ensemble. On veut créer un milieu de vie qui n’est pas juste un café, un bar ou une salle de spectacle, mais tout ça à la fois», explique Émilie Poirier de la Factrie.

Le café qui rappelle le passé industriel, mais aussi la Factory, ce lieu créatif développé par Andy Warhol, veut être l’endroit pour tous les artistes. Les 25 et 26 septembre au 24 Nicholson (anciennement l’Art de la table), les arts visuels, les prestations théâtrales et la musique vont animer l’espace. Le tout servi avec les produits locaux mélangés par un mixologue de la place et des restaurants et traiteurs du centre-ville.

«La volonté est de créer un lieu de rassemblement où il est agréable de se rencontrer, parsemer d’une programmation culturelle. On souhaite que les gens s’impliquent dans un objectif commun, parce que d’ici un an, on veut s’établir dans un lieu permanent», explique Marc-Olivier Cyr.

Le projet a pris naissance à travers la concertation de divers acteurs du milieu, le tout suivi d’un coup de sonde auprès de 150 personnes d’action. Cindy Trudel a expliqué que la journée du samedi servira à rassembler les curieux afin d’écouter les propositions. Un peu à la manière d’une coopérative. Et on jure que le mandat est de rendre la culture accessible et non pas limiter à une élite.

Les douze prochains mois permettront de jeter les bases du projet. Au terme des deux jours qui se déroulent durant les Journées de la culturelle, on souhaite offrir d’autres soirées au cours desquelles on recueillera les idées pour ainsi mieux répondre aux besoins du milieu.

Le centre-ville s’annonce toutefois comme la terre d’accueil du café. «On pense que de s’impliquer dans le café, c’est quelque chose qui se passe au centre-ville», de lancer Marc-Olivier Cyr.

Autre élément capital, on souhaite permettre aux artistes de la région de pouvoir exprimer leurs passions dans leur ville et non pas être obligés de s’exporter.

Programmation de La Factrie
25 septembre

5 à 7 sans cellulaire pour échanger avec les gens sous l’ambiance musicale de Rouge Tonic

Mot de bienvenue avec des prestations aléatoires qui mettront notamment en vedette Mélanie Ederer, Vanessa Dion, Mélanie Lefebvre, Elliot Talec, Sophie Grenier, Carl Vincent, Sabrina Tardif, Isabelle Parson et Véronique Sévigny

DJ DBX de la coop Décibels Franco va animer la plancher de danse avec un répertoire francophone à partir de 22 h 30

26 septembre

Accueil des invités à 13 h

Après le mot de bienvenue de Cindy Trudel, conférence de Louise Pagé du bistro culturel Cœur du village à 14 h.

Simulation de groupe, ateliers, discussions, présentation de l’étude et période de questions

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des