L’organisation des Régates de Valleyfield prête à toute éventualité

Par Denis Bourbonnais
L’organisation des Régates de Valleyfield prête à toute éventualité
Pour l’immédiat, l’organisation des Régates de Valleyfield ne prend aucune décision en lien avec la présentation de la 82e édition de l’événement. (Photo : (Photo : Journal Saint-Francois - Pierre Langevin) )

ÉVÉNEMENTS.  Pour des événements majeurs comme les Régates de Valleyfield, les prochaines semaines et mois diront si la pandémie de la Coronavirus vont avoir un impact sur la tenue des courses d’hydroplanes et spectacles musicaux.

Y aura-t-il une 82e édition de la classique campivallensienne tel que prévu, du 3 au 12 juillet prochains. Sinon, l’événement pourrait-il être reporté à une date ultérieure au cours de l’été?

Pour l’immédiat, l’organisation des Régates de Valleyfield rassure les festivaliers et partenaires en signifiant qu’à ce jour, il n’y a pas de changement en lien avec la présentation de l’événement et sa programmation. «Nous restons à l’affût des développements et nous suivons les directives du gouvernement. Le public sera informé si un ou des changements ont lieu», a avisé le directeur général, Michel Poirier.

Dans l’éventualité où les 82e Régates de Valleyfield ne peuvent se dérouler dans les dates prévues, des alternatives pourraient être étudiées. L’événement pourrait être repoussé mais en tenant compte des disponibilités des fournisseurs de services et autres. «Qu’on pense seulement à la location de gradins et aux artistes. Auront-ils des engagements pour plus tard dans l’été?», mentionne Michel Poirier.

Quant au début de la saison de la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL), planifié pour les 16 et 17 mai à Cambridge au Maryland, on peut déjà s’interroger à savoir si cet événement aura lieu. Le dimanche 15 mars, l’organisme fédéral américain responsable de la santé, les «Centers for Disease Control and Prévention (CDC)», a recommandé le report ou l’annulation de tous les événements de 50 personnes ou plus pour au moins 8 semaines en raison de la propagation de la COVID-19.

En Australie, tous les événements motonautiques ont été mis en pause qu’à la fin du mois d’avril.

Il faudra attendre quelque temps avant de savoir s’il y aura un successeur à Jimmy King en tant que gagnant du Grand Prix de Valleyfield ou si le champion 2019 pourra défendre son titre. (Photo: Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des