Les restrictions de visites dans les hôpitaux demeurent en vigueur

lundi le 21 juin 2021
Modifié à 16 h 55 min le 21 juin 2021
Par Audrey Leduc-Brodeur

(Photo d'archives)

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) rappelle que, malgré le passage de la région en zone jaune la semaine dernière, les visites à l'hôpital font toujours l'objet de restrictions. Seules les visites des proches aidants, ainsi que celles pour des raisons humanitaires, sont permises sous certaines conditions. Les visites des bénévoles demeurent également suspendues.  

«Les personnes proches aidantes doivent préalablement être identifiées par l’usager auprès de son unité de soins, fait savoir le CISSSMO. Avant de se déplacer, elles doivent contacter cette même unité afin de vérifier s’il est possible de visiter l’usager et à quel moment. L’unité de soins se chargera d’inscrire la visite des personnes proches aidantes au registre tenu par l’agent de sécurité à l’entrée du bâtiment.»

Dans le cas contraire, l'accès leur pourrait être refusé. 

Quant aux visites pour raison humanitaire, elles doivent être approuvées par un chef, un coordonnateur ou un directeur du CISSSMO au préalable. La famille des usagers en fin de vie, les parents d'enfants hospitalisés, la personne significative des usagers en salle d'accouchement et une personne devant se rendre au chevet pour tout autre motif sont acceptées.  

«Il est primordial de maintenir une certaine vigilance pour assurer la sécurité des usagers, du personnel ainsi que celle des personnes proches aidantes. Bien que la Montérégie soit passée au palier préalerte récemment, il faut faire une distinction entre les mesures pouvant être appliquées dans la communauté ainsi que celles appliquées en milieu de soins où certaines personnes sont plus vulnérables», explique Lise Verreault, présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Ouest, par voie de communiqué.  

Ces mesures sont en place afin d’assurer la distanciation physique et de contrôler les allées et venues pour ainsi éviter de nouvelles éclosions de COVID-19, conclut le CISSSMO.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles