Les Braves viennent à bout de l’Éverest

Par Denis Bourbonnais
Les Braves viennent à bout de l’Éverest
Le défenseur Samuel Richard a récolté 3 points dont une paire de buts pour mériter le titre de joueur du match dans la victoire des Braves (5-3) sur l’Éverest de la Côte-du-Sud. (Photo : (Photo: Toby-Lynne P. Payne) )

HOCKEY JUNIOR. Un départ canon s’est avéré la clé pour les Braves de Valleyfield qui ont remporté une victoire au pointage de 5-3 contre l’Éverest de la Côte-du-Sud pour mettre fin à une série de 4 défaites consécutives, mardi soir à l’aréna Salaberry.

La formation campivallensienne a donné le ton au début de la rencontre pour prendre les devants par 3 buts avec seulement 7 minutes d’écoulées et sortir du filet le gardien partant des visiteurs, Félix-Antoine Leblond. Le capitaine Samuel Richard (7e) a parti le bal en avantage numérique à 2:27 en propulsant un tir sur réception dans les cordages, aidé de Derek Dicaire et Nicolas Desgroseilliers. Simon Charland (4e) a doublé la priorité des locaux grâce à un lancer aussi puissant que précis à 4:53 sur un jeu préparé par Francis Castonguay et Benjamin Gagnon. Les Braves ont capitalisé sur un autre jeu de puissance à 7:09 alors que Jacob Lapierre (29e) a déjoué à son tour le cerbère de l’Éverest avec un plomb pour compléter de stratégies de Samuel Richard et Nicolas Desgroseilliers.

Il ne fallait tout de même pas compter le club de Montmagny pour battu et les Braves ont par la suite été tenus hors de la feuille de pointage jusqu’à mi-chemin au 3e engagement. Les protégés de l’entraîneur-chef David Rochon ont laissé l’Éverest revenir dans le match et à la 18e minute du 2e tiers, Olivier Lefebvre (13e) a profité d’une supériorité numérique pour rétrécir la marge à 3-1.

Les porte-couleurs de la Côte-du-Sud ont été menaçants au retour de l’entracte et le portier des Braves, Samuel D. Richard, a été appelé à réaliser plusieurs arrêts difficiles. L’Éverest a réduit l’écart à un seul filet quand Louis-Daniel Miville (5e) a marqué à 8:38 du 3e vingt mais les craintes d’encaisser une 3e défaite de suite face à cette équipe se sont amenuisées chez les Braves moins de 40 secondes plus tard. Samuel Ianniciello (12e) a percé la défensive adverse et il s’est présenté seul devant le gardien Xavier Bolduc pour loger le disque au fond de la cage.

Les représentants de la Côte-du-Sud ont repris espoir à 12:35 grâce au but de Zachary Maheu (21e) et les Braves ont dû resserrer leur jeu défensif. Ils ont été particulièrement efficaces dans les deux dernières minutes, empêchant les visiteurs de retirer leur gardien jusqu’en fin de période. A 19:59, Samuel Richard a concrétisé la victoire des siens en comptant dans un filet désert son 8e de la saison et son 2e de la soirée à la suite d’une montée irrésistible. Accroché par un adversaire, le défenseur de 19 ans a plongé pour balayer le caoutchouc dans le but et confirmer le résultat favorable aux Braves. L’attestation de joueur du match lui appartenait déjà avant qu’il finisse en beauté cette rare sortie des Braves un mardi soir.

Le portier campivallensien Samuel D. Richard a repoussé 36 des 39 rondelles dirigées vers lui dans le camp des vainqueurs et les Braves ont obtenu 37 tirs dans la rencontre. Les gagnants ont terminé la partie avec «2 en 5» sur l’attaque massive et l’Éverest s’est contenté de «1 en 4». Le centre et joueur affilié Alexandre Larose a réintégré l’alignement des Braves après avoir purgé une suspension et il a fait sentir sa présence, distribuant de percutantes mises en échec.

Les esprits se sont échauffés à plusieurs reprises et à mi-chemin en 3e période, Samuel Meloche n’a pas apprécié le coup à la tête porté par Vincent Éthier. Le défenseur des Braves s’est rué en ligne droite vers son rival et il a engagé le combat. Les deux combattants ont écopé chacun de 17 minutes de pénalités et ils ont dû rentrer à leurs vestiaires respectifs.

Après avoir disputé cette rencontre qui avait été reportée en raison d’une tempête de neige, les Braves renoueront avec l’action devant leurs partisans, jeudi soir (19h30) à l’aréna Salaberry, lors de la visite des Flames de Gatineau.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des