Les Barr Brothers laissent parler la musique

Par Éric Tremblay
Les Barr Brothers laissent parler la musique
Les Barr Brothers sont en spectacle au Café Chez Rose le 22 février. (Photo : (Photo - courtoisie))

Les Barr Brothers reprennent la route en février. Un chemin qui va mener le duo de frangin et leurs acolytes sur la scène du Café Chez Rose le 22 février. Brad Barr, chanteur et guitariste, explique le plaisir et les défis qui accompagnent la tournée actuelle.

«On a vécu quelques changements de personnel dans le groupe, mais la musique reste l’essence de ce que nous sommes, informe-t-il. C’est un défi présentement en répétition. Nous visualisons beaucoup afin de bien utiliser les forces de chacun. » Pour Brad Barr, c’est impensable d’engager des musiciens professionnels pour monter sur scène. L’esprit familial, qui se répercute soir après soir, doit unir les musiciens. «On est chanceux de jouer avec des gens que nous aimons et en qui nous avons confiance, assure-t-il. Le défi en vaut la peine. »

L’arrivée de nouveaux membres sur scène enrobe les chansons dans une nouvelle ambiance. «C’est sûr que nous sommes influencés, indique Brad Barr. Je pense à Éveline, la harpiste, qui a un large éventail de compétences; on a eu l’idée de lui confier un solo dans une chanson rock. C’est aussi plaisant de les voir interpréter des chansons qu’ils n’ont pas créé au départ. »

Les deux frères nés aux États-Unis mais installés à Montréal depuis plusieurs années, vont proposer des pièces de leurs trois albums, dont Queens of the breakers, en nomination dans la catégorie Album adulte alternatif de l’année au prochain gala des Junos. Un disque sorti en 2017 écrit et composé par intuition et inspiration du moment en studio. «Contrairement à notre disque précédent qui était plus cérébral, Queens of the breakers possède une énergie intuitive qui se transpose vraiment bien sur scène, affirme le chanteur et guitariste. Mais à Valleyfield, on va aussi piger dans notre répertoire complet dont des chansons plus anciennes que nous n’avons jamais joué auparavant en spectacle. »

C’est que le spectacle à Valleyfield se veut le dernier avant des séries de trois rendez-vous où le groupe va jouer l’intégral de chacun de ses disques. La scène du Café Chez Rose se voudra donc leur dernier laboratoire avant ces prestations concepts.

Ce sera une nouvelle salle pour le groupe, mais M. Barr dit que depuis le début de leur carrière, il a toujours su s’adapter que ce soit du petit bar punk crasseux aux grands théâtres.

Parlant de punk, c’est ainsi qu’il a qualifié Jesse Mac Cormack qui assure la première partie. «Je l’ai rencontré la première fois en Gaspésie il y a six ans, mentionne Brad,. Il est devenu un ami qui a même fait partie de notre groupe lors d’une portion de tournée dans les Maritimes. C’est vraiment un joueur de guitare exceptionnel qui joue par instinct. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des