Les 60 ans du projet « axe nord-sud »

-
Les 60 ans du projet « axe nord-sud »
Le pont Louis-P.-Derome s'inscrit dans le projet d'axe nord-sud. (Photo : Archives Pierre Langevin)

J’apprenais, dans le journal Le Saint-François du 11 septembre dernier, page 14, qu’il est question d’ériger un carrefour giratoire au coin du rang Ste-Marie et de la rue Des Érables. Nul n’est contre la vertu, mais un certain élément n’est pas mentionné et me laisse perplexe. Il s’agit du fameux axe nord-sud liant les rues Maden, Buntin et Des Érables, laissant ainsi miroiter qu’il serait enfin possible de rejoindre directement, sans aucun détour, le boulevard Mgr-Langlois et le boulevard Gérard-Cadieux.
En effet, déjà à mon arrivée à Salaberry-de-Valleyfield en 1974, on m’en parlait comme étant un projet déjà vieux d’au moins 10 ans, ce qui lui donne maintenant plus de 60 ans… ! Plusieurs étapes importantes ont été réalisées depuis : lien entre la rue Maden et la rue Buntin, pont Louis-P.-Derome, réfection du Pont Blanc, lien entre le rang Ste-Marie et la rue Trudeau, plusieurs nouvelles intersections avec système de feux de circulation, etc. On est même allé jusqu’à exproprier et démolir la moitié des maisons sur les rues St-Denis et Arthur. Ces coûteux et laborieux efforts nécessaires au projet ont en effet permis une circulation plus fluide et l’élimination de bien des détours. Bravo et merci aux administrations municipales qui ont cru en ce grand projet. Mais ce n’est pas fini.
Il ne reste qu’un petit bout de route à réaliser pour finaliser enfin cette valeureuse initiative : le lien entre le rang Ste-Marie et la rue Victoria, débutant précisément à l’endroit où l’on veut y construire un carrefour giratoire. Un tronçon d’à peine quelques mètres seulement entre le fond de la rue Des Érables au centre-ville et le rang Ste-Marie.
L’occasion ne peut être plus pertinente qu’en ce moment : en effet, non seulement on veut y aménager un tel carrefour, mais le principal argument si souvent tenu pour ne pas joindre ces deux tronçons est également disparu : le chemin de fer de l’ex CSX a été transféré dans le parc industriel et le petit bout qui en reste s’arrête à la Diageo. C’est l’idéal, enfin !
Quel soulagement ce serait de pouvoir transiger directement du boulevard Langlois au boulevard Gérard- Cadieux !
Quelle facilité ce serait de pouvoir se rendre de l’autoroute 530 au centre-ville par la rue Des Érables et inversement !
Quelle aubaine ce serait de pouvoir partir du « bassin », par exemple, et se rendre à l’autoroute sans se « taper » un détour de 3 kilomètres par Victoria-Est, la Desserte Nord et le trop étroit rang Ste-Marie !
Quel allègement ce serait pour la circulation, à la fois sur les rues Trudeau et Jacques-Cartier !
Allons, un petit effort : on y est presque ! Abandonner si près du but après de tels investissements ? Inconcevable !
Et puis, « Tant qu’à faire… ! »
Jocelyn Gagnon
Salaberry-de-Valleyfield

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Sylvain bosséRedu Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Redu
Guest
Redu

Oui se serait bien pour les locaux…mais il faudra penser aux camionneurs qui vont y passer juste pour passer de la 201 à la 30 rapidement sans avoir de paysage et se sera encore plus vite!

Sylvain bossé
Guest
Sylvain bossé

Toute a fait
Daccord. Ce projet est a quel niveau. Me
Semble avoir entendu parler dans les année 90