Legault aborde un éventuel relâchement des mesures par région

Par Katherine Harvey-Pinard
Legault aborde un éventuel relâchement des mesures par région
Le premier ministre du Québec François Legault (Photo : Capture d'écran)

Lors de son point de presse, le premier ministre du Québec François Legault a abordé la possibilité de relâcher les consignes dans certaines régions la semaine prochaine. Il a cependant laissé sous-entendre que le Grand Montréal, qui compte à ce jour 1040 des 1324 hospitalisations, ne serait pas concerné. 

M. Legault a mentionné la baisse considérable du nombre de cas moyen quotidien. Il est passé de 2000 à 1500 au cours de la dernière semaine.

«C’est une bonne nouvelle. Je pense que ca vient confirmer que nos mesures fonctionnent, incluant le couvre-feu», a-t-il souligné en insistant sur le fait que tout le monde devrait suivre les consignes.

Concernant la vaccination, le ministre de la Santé Christian Dubé a annoncé que l’objectif de 225 000 personnes vaccinées a été atteint hier. Deux semaines avant la date prévue. Il a précisé que l’éventuel ralentissement des importations de vaccins de l’Europe aura une incidence sur le nombre de personnes vaccinées. Le Québec devrait recevoir 8 000 doses de Pfizer et 40 000 doses de Moderna la semaine prochaine.

«C’est loin de ce qu’on prévoyait faire», a reconnu M. Dubé.

Il a ajouté que plusieurs personnes étaient présentement en formation. La province serait éventuellement en mesure de vacciner 200 000 à 300 000 personnes par semaine.

«Aussitôt que les doses vont rentrer, on va vacciner rapidement», a-t-il affirmé.

Variants

Le premier ministre a abordé les différents variants du virus qui font jaser à travers le Québec. Il en a profité pour lancer une pointe au premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

«C’est catastrophique quand ce variant du virus arrive avec les voyageurs qui viennent de l’étranger. Ça amène une propagation presque exponentielle», a-t-il mentionné.

«Je pense que M. Trudeau a tous les pouvoirs. Soit pour interdire les voyages non essentiels internationaux. Soit pour autoriser les nouveaux arrivants de l’étranger d’être en quarantaine supervisée dans les hôtels aux frais des voyageurs», a-t-il poursuivi.

Il a déploré que des Canadiens continuent de rentrer de voyage chaque jour.

«Je reredemande à M. Trudeau d’agir plus rapidement», a-t-il lancé.

Éventuelle relance de l’économie

Le premier ministre Legault a également fait savoir aux Québécois qu’il visait un «boom économique dans la deuxième partie de 2021 et la première partie de 2022».

Il a d’ailleurs rapporté les données d’un rapport de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes. Il indique que 17% des entreprises canadiennes sont à risque de fermer. Ce pourcentage s’élève à 20% en Ontario et à 11% au Québec.

«Le travail qu’on a fait depuis le début de la pandémie pour aider les entreprises a eu des meilleures résultats au Québec que dans toutes les autres provinces du Canada, a-t-il fait savoir. On est prêts pour une reprise.»

«Soyons patients et gardons le moral», a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires