Le site de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges ne ferait plus l’affaire selon la CAQ

Le site de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges ne ferait plus l’affaire selon la CAQ

Les critères de conception du nouvel hôpital permettront d’introduire les meilleures pratiques en matière de développement durable afin de limiter l’empreinte écologique de la nouvelle infrastructure. Une certification LEED fera notamment partie des critères.

Crédit photo : Journal Saint-François Archives

Il semblerait que le site choisi pour l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges ne serait plus le premier choix du gouvernement de la CAQ.

Selon des propos de la ministre de la Santé Danielle McCann, le site ne ferait plus l’unanimité et on devra retourner à la table de travail. Quatre ou cinq autres scénarios seraient déjà sur la table.

La CMM aurait expliqué que le lieu ne serait pas adéquat et ne se trouve pas dans le plan du PMAD.

Le maire de Vaudreuil-Dorion, Guy Pilon s’est dit déçu et choqué, surtout qu’il l’a appris de la bouche d’une journaliste de Radio-Canada. « Il y avait déjà des travaux envisagés pour amener l’eau. Nous sommes très déçus », a dit le premier magistrat. Selon lui, le site serait le meilleur et correspond aux normes gouvernementales. Il est le mieux situé. Un bout de terre, une vieille grange démolie. Ce n’est pas une terre agricole viable », dit-il.

On se demande si l’hôpital sera prêt en 2027, mais l’attaché de presse de la ministre McCann semble croire que oui.

Les citoyens de la grande région seront vraisemblablement insatisfaits de cette nouvelle qui n’avait pas été annoncée aux responsables du CISSSMO.

Lucie Charlebois en furie

L’ancienne députée de Soulanges, Lucie Charlebois était en furie, quelques minutes après avoir appris la nouvelle. « Quel recul inacceptable. C’est une autre improvisation de la CAQ. Ils voulaient pourtant la livrer pour 2022. C’est du gros n’importe quoi et je ne laisserai pas passer ça », indique celle qui agit comme chef de cabinet de la libérale Nicole Ménard. « Et je ne fais pas ça pour faire de la politique. Mais je m’étais assuré, avant les élections, de faire passer les décrets d’expropriation nécessaires. Les gens n’ont pas voté pour moi à cause de l’hôpital. La députée de la CAQ dans Soulanges, m’a battue avec l’hôpital. Mais maintenant, elle devra livrer. La CAQ prend le pouvoir et il arrive ça. C’est de la merde », tempête Lucie Charlebois au bout du fil.

La MRC estomaquée

La MRC de Vaudreuil-Soulanges est stupéfaite d’avoir appris par le biais des médias que le gouvernement actuel de la Coalition avenir Québec songe à reculer sur le choix du site pour la construction du futur hôpital régional de Vaudreuil-Soulanges.

Rappelons que depuis 2010, le ministère de la Santé et des Services sociaux, la Ville de Vaudreuil-Dorion et la MRC de Vaudreuil-Soulanges ont analysé tous les sites possibles pour y implanter l’hôpital régional. Sur la trentaine de sites analysés, un seul était compatible avec l’ensemble des critères nécessaire à l’implantation de l’hôpital.

« Je suis sans mots devant cette annonce alors que la ministre même m’a adressé une lettre le 31 octobre indiquant qu’elle approuvait le site et que nous devions modifier le schéma d’aménagement de la MRC. J’attends avec impatience les explications de la députée de Soulanges, Marilyne Picard, et de son gouvernement sur leurs promesses d’accélérer le processus. Qu’en pense François Legault qui a lui-même pris l’engagement de réaliser ce projet le plus rapidement possible? », a souligné Patrick Bousez, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Rivière-Beaudette.

Un communiqué émis

Appelée à commenter de vive voix la décision de sa ministre et de son gouvernement, la nouvelle députée de Soulanges, Marilyne Picard a émis un communiqué tard en fin d’après-midi.

« L’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges est une priorité pour moi ainsi que pour notre gouvernement. L’objectif premier demeure d’assurer la réalisation du projet et ce, le plus rapidement possible. Notre équipe est en mode solution afin de s’assurer de la réalisation de ce projet que les gens de Soulanges et de Vaudreuil attendent depuis si longtemps. Je comprends les préoccupations des citoyens et je tiens à les rassurer, cette étape ne constitue pas un recul. Un dossier d’une telle envergure nécessite une supervision constante, et c’est ce que je m’engage à faire. Je demeure à l’écoute des intervenants du secteur et je compte sur leur collaboration dans ce dossier », a laconiquement fait savoir Marilyne Picard, députée de Soulanges.

Rappelons néanmoins que son chef, François Legault s’est présenté au moins cinq fois dans la région pendant le dernier mois de la campagne électorale et qu’il s’était engagé à devancer ou à accélérer le dossier.

5
Commenter cet article

avatar
4 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
M PGerry BoyerPierre BoucherSuzannah NicholsonHelene Castagner Recent comment authors
Helene Castagner
Invité
Helene Castagner

Dans huits ans ,Lucie ,tu netais rendue qu’a L’expropriation et aux pelletteés de terre Et aux grands sourires insignifiants.

M P
Invité
M P

Sa suffisance l’aura coulée! Pauvre conne. Bien content que Soulages se soit débarrassé d’elle comme un vulgaire chiffon. Pour le site, c’est beau l’eau, mais ça prendrait surtout des infrastructures routières adéquates ce que la ville de Vaudreuil-Dorion semble avoir énormément de difficultés à gérer… De la Gare, Cité des jeunes, St-Charles… 3 artères importantes, 3 fiascos! Peut-être qu’en fait l’hôpital ira davantage dans le comté de Soulanges au lieu d’être dans le comté libéral où se trouve la ville de Vaudreuil-Dorion ?

Suzannah Nicholson
Invité
Suzannah Nicholson

La terre c’est déjà expropriée, non? Pourquoi renverser leur décision maintenant quand ça pourrait causer des gros delais et en coûter plus?
Je voudrais savoir vraiment leur raisonnement.

Pierre Boucher
Invité
Pierre Boucher

Encore de la petite politicaillerie. Combien ça va coûter cette volte-face ? Y a-t-il des amis de la CAQ qui attendent un retour d’ascenseur?

Gerry Boyer
Invité
Gerry Boyer

Ce que je trouve de particulier c’est que les libéraux n’avait qu’a Peser sur le bouton go et c’etait Fait, depuis le temps… toujours et tous pareils, encore des deniers publiques aux poubelles afin de produire d’autres études et ainsi de suite. Il y a même un moratoire sur une bonne partie des environs du site qui empêche les commerçant dans les usages, un recul pour certains même qui sont pris depuis plusieurs années maintenant avec des bâtiments qu’ils ne peuvent à toute fin utiles plus utilisés. Le parachèvement de la 20 est un autre exemple, dès que la trente… Read more »