Le rideau tombe sur la saga de William et Eva

Par Mario Pitre
Le rideau tombe sur la saga de William et Eva
L’auteure Mélanie Calvé a trouvé deux admirateurs avec le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux et le député de Beauharnois, Claude Reid. (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin)

L’auteure Mélanie Calvé complète la trilogie historique de ses personnages de William et Eva en publiant le troisième et dernier tome de cette saga historique intitulé La prohibition.
Déjà, les deux premiers tomes de cette trilogie, À un fil du bonheur et Le magasin général, ont connu un succès immédiat, avec des intrigues dont le récit se déroule au début du 20e siècle ici-même à Salaberry-de-Valleyfield.
«J’avais confiance en ce succès car je sais que les gens de Valleyfield sont très fiers de leur ville, mais qu’ils le soient à ce point-là, j’en suis surprise», confiait l’auteure campivallensienne lors du lancement effectué le jeudi 5 septembre à la Librairie Boyer de la rue Nicholson.
D’ailleurs, plusieurs fidèles lecteurs de cette série sont allés à la rencontre de l’auteure pour lui faire dédicacer leur volume.
«Ce 3e tome était attendu, confirme Marie Boyer de la Librairie Boyer. Dès sa sortie le 28 août, on en a vendu 120 en quatre jours. C’est un bon départ. »
La gérante du département des livres, Isabelle Mazerolle, confirme que plus de 600 exemplaires des deux premiers tomes ont trouvé preneurs. «Pour nous, c’est devenu un best-seller, dit-elle. Lorsqu’on a un auteur de la région, les gens leur sont très fidèles, si on se fie aux ventes d’auteurs comme Judith Bannon ou Pierre-Yves McSween.»
Cette saga a aussi trouvé ses adeptes ailleurs au Québec et même en France, confirme Mélanie Calvé. «J’en suis fière, parce que c’est notre histoire à nous qui se fait connaître là-bas», dit-elle.

La saga de William et Eva est fort populaire à la Librairie Boyer. L’auteure Mélanie Calvé est encouragée par les membres de la famille Boyer-Grefford, Jean-Michel, Julie, Marie-Ève, Marie Boyer et Michel Grefford. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

La prohibition
Comme l’indique son titre, ce 3e tome de la série William et Eva se déroule toujours à Salaberry-de-Valleyfield, mais à l’époque de la prohibition.
« En raison de la proximité des frontières américaines, Valleyfield avait une position privilégiée pour le trafic d’alcool à cette époque, rappelle Mme Calvé. D’ailleurs, plusieurs commerçants ont prospéré en raison de l’activité générée par ce trafic. »
L’intrigue évolue dans les années d’après-guerre (la 1ère), marquée par la grippe espagnole, dans lesquelles les membres de la famille Leduc n’est pas épargnée.
Dans la communauté de Valleyfield, les liens fraternels et amicaux sont mis à l’épreuve. Tandis que certains sont confrontés à leurs démons, d’autres sont tentés de franchir les barrières de l’interdit en plein prohibition.
Une fois cette saga complétée, l’auteure Mélanie Calvé mijote une autre intrigue à saveur historique qui, cette fois, se déroulera du côté de Beauharnois.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des