Le radar du boul. Mgr-Langlois a «rapporté» plus de 1,4 million $

Le radar du boul. Mgr-Langlois a «rapporté» plus de 1,4 million $
(Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin))

Le photo-radar installé il y a eu un peu plus de trois ans sur le boulevard Mgr-Langlois a permis d’engraisser les coffres de l’État de 1 422 768 $.

Cette somme correspond aux 14 689 constats d’infraction que le dispositif mécanique a recensé entre le 14 juillet 2016 et le 31 octobre dernier. Des chiffres dévoilés par le ministère de la Justice.

Parmi les 22 radars fixes, il s’agit du 16e plus payant au Québec. Le photo-radar de la route 201 est le 15e qui «flashe» le plus. En comparaison, celui situé à Montréal, à 300 mètres de la sortie Atwater sur l’autoroute 15 Sud [en fonction d’août 2009 à 2015], représente plus de 25 millions $. Celui à 200 mètres de la bretelle du boulevard de Mortagne sur l’autoroute 20 Ouest à Boucherville [en fonction depuis août 2009] a capté 173 985 conducteurs fautifs.

Le système photographique installé depuis un peu plus de trois ans contrôle le respect de l’arrêt du feu rouge ainsi que la limite de vitesse en direction Ouest qui est fixée à 50 km/h.

Le ministère des Transports évalue à 30 000 le nombre de véhicule qui emprunte cette route chaque jour. Selon ses analyses, pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2018, 11,4 % des véhicules circulaient avec une vitesse trop élevée. Au cours de cette année, 3912 constats d’infraction ont été signifiés; le montant des amendes globales s’élevait à 461 965 $.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des