Le programme de soutien à l’affichage commercial est renouvelé en 2021

Par Mario Pitre
Le programme de soutien à l’affichage commercial est renouvelé en 2021
Le restaurant La Demande générale est l’un des commerces qui a bénéficié du programme. (Photo : Gracieuseté)

(Communiqué) Encouragée par le succès continu de ce programme au fil des ans, avec 80 commerces déjà subventionnés, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield renouvelle le programme de soutien à l’affichage commercial pour 2021.

L’objectif est de stimuler l’embellissement des artères commerciales et de ses bâtiments commerciaux et d’œuvrer à la vitalité économique et à l’attractivité du centre-ville élargi.

Jusqu’à 2 500 $ de subvention

Tous les commerçants du centre-ville élargi peuvent bénéficier d’un montant correspondant à un maximum de 50 % des dépenses admissibles (avant taxes), jusqu’à concurrence de 2500 $. Les projets sont reçus en continu jusqu’à épuisement des fonds disponibles, soit 20 000 $ maximum, pour l’année en cours.

Bilan

En 2020, grâce à une aide cumulée de 19 801 $, le programme a soutenu les projets de douze commerces : BeautEve, Collège esthétique inter., Cré-Action, Crème Glacée Roulée, Édith Pilon Coiffure, Elix-Cire Beauté, Groupe financier signature, La demande générale, Le Chic Type, Le Petit marché local, Multisports et Solution Idoine.

Ce sont en tout 80 entreprises campivallensiennes qui ont bénéficié de cette aide depuis 2011 la première année du programme, il y a 10 ans maintenant.

Déposer une demande

Les subventions sont attribuées par ordre de réception des demandes qui doivent être déposées au plus tard le 1er décembre 2021. Des informations détaillées ainsi qu’un formulaire sont disponibles sur le site Web de la Ville, ville.valleyfield.qc.ca, grâce à l’outil de recherche avec le terme « règlement 392 ».

La conseillère en développement, Émilie St-Onge, au Service de développement économique, est aussi disponible pour renseigner et orienter les demandeurs (450 370-4770).

Il est important que les commerçants intéressés ne débutent pas leurs travaux ou n’engagent pas de dépenses avant d’avoir obtenu l’autorisation de la Ville, car cette partie sera considérée comme non admissible.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires