Le parc Saint-Joseph Artisan jugé dangereux par des citoyens

Par danielgrenier
Le parc Saint-Joseph Artisan jugé dangereux par des citoyens
Mélanie Lessard a interpellé les élus municipaux au sujet de l’état du parc Saint-Joseph Artisan qu’elle juge dangereux pour les enfants.

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD – Une résidante de la rue Saint-Onge, Mélanie Lessard, a interpellé les élus municipaux au sujet de l’état du parc Saint-Joseph Artisan qu’elle juge dangereux pour les enfants.

Afin de faire bouger les choses, la citoyenne possédant une garderie en milieu familial a déposé une pétition comportant 419 signataires.

«Le parc est dangereux et pas entretenu. Le sable est vieux et n’est pas propre. Il y a des graffitis, de l’herbe à poux, les glissades sont brisées et les balançoires ne sont pas conformes. Trois garderies en milieu familial sont présentes dans le secteur ainsi que le Club de gymnastique CampiAgile. Il faut que ça change», exprime Mme Lessard.

Le maire Denis Lapointe a répondu qu’un plan de réfection de l’ensemble des parcs de la ville était déjà en cours. En ce sens, un réaménagement complet devrait être réalisé dans le parc Saint-Joseph Artisan d’ici un an ou deux. Cependant, une entente devra être conclue avec la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands qui appartient une partie de ce parc. Le premier magistrat s’est dit toutefois ouvert à l’idée que des travaux minimalistes soient effectués dès cette année.

Pétition pour conserver un trottoir

Des citoyens du boulevard du Havre, entre les rues Saint-Philippe et Andrew, s’opposent au projet de la Ville d’éliminer le trottoir face à leur propriété pour élargir la piste cyclable. Une pétition à cet effet a été déposée aux membres du conseil municipal par Denis Lebeuf, un résidant de cette artère. «Nous voulons conserver notre trottoir, autant pour nous que pour les cyclistes qui empruntent la piste cyclable. Il y a d’autres solutions possibles dont un sens unique sur une partie du boulevard du Havre. Une réflexion est à faire là-dessus», affirme M. Lebeuf. Le maire Lapointe a déclaré que tous les scénarios seront étudiés dans ce dossier au cours des prochaines semaines.

Centre de distribution

Un centre de distribution en lien avec le complexe intermodal de la compagnie CSX sera érigé dans le parc industriel et portuaire Perron. À cet effet, la Ville a vendu un terrain au coût de 121 647 $. Les services d’eau potable et d’égout seront assurés par la Ville. Les travaux de construction pourraient débuter à la fin de l’automne ou au début de l’année 2016. La superficie du bâtiment devrait tourner autour de 200 000 pieds carrés.

Ressources humaines

Jérémie Boutin a été sélectionné pour le poste d’opérateur à l’usine de filtration d’eau potable tandis que Steve Desrosiers a été nommé au poste de préposé aux loisirs au Service récréatif et communautaire de la Ville.

La Ville au Congrès de l’UMQ

Le maire Denis Lapointe ainsi que certains conseillers participeront au Congrès de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) qui se tiendra du 21 au 23 mai à Montréal. En outre, les 20 ans de politique municipale de Denis Lapointe seront soulignés. De plus, la Ville est en nomination pour un mérite Ovation municipale dans le cadre du projet du complexe aquatique aménagé au parc Delpha-Sauvé.

Gestion des piscines et de la plage

La Ville campivallensienne verse un montant de 270 000 $ à la Cité des Arts et des Sports pour la gestion des piscines au parc Delpha-Sauvé et au Camp de vacances familiales Valleyfield (Camp Bosco), de même qu’à la plage du Parc régional des Îles de Saint-Timothée.

Travaux d’asphaltage

L’entreprise Ali Construction effectuera des travaux d’asphaltage de diverses rues de la ville au coût de 366 364 $. En outre, dans le secteur Grande-Île, le nouveau tronçon de la rue des Poètes sera pavé ainsi que la rue des Alexandrins. Le secteur de la Place Carrière recevra également une couche d’asphalte.

Don au Café des deux Pains

Un montant de 350 $ est accordé à l’organisme Café des deux Pains dans le cadre de leur activité Grand méchoui qui aura lieu le 23 mai prochain, sous la présidence d’honneur du député provincial Guy Leclair.

Maire suppléant

Le conseiller Patrick Rancourt agira à titre de maire suppléant pour les trois prochains mois. En poste depuis novembre 2013, c’est la première fois qu’il occupera cette fonction. Il succède à Jacques Smith.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des