Le Noir et Or a les yeux sur la première place

Le Noir et Or a les yeux sur la première place

Matthieu Guérin a réalisé plusieurs attrapés spectaculaires dimanche à Thetford Mines, dont deux pour des touchés.

Crédit photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin)

Le Noir et Or a bousculé les Filons de Thetford Mines au compte de 43-9 dimanche. Avec une victoire samedi sur les Nomades de Montmorency, le Bicolore pourrait terminer au premier rang. Position qui confère une série d’avantages précieux pour Patrick Nadeau.

«On ne parle pas de championnat, mais de première place oui, confirme l’entraîneur-chef. La semaine de congé [accordée aux détenteurs du premier rang] est importante pour continuer notre parcours. On la voit comme une semaine de préparation qui permet aux joueurs de se reposer et de guérir des bobos. Ça nous permet de voir comment les autres équipes réagissent en ouverture des séries. L’an passé, ça nous avait bien servi. »

Le Noir et Or va recevoir pour l’occasion une équipe qui descend de la division 1. Les Nomades luttent pour une place en série avec trois victoires en sept parties. Nadeau voit plusieurs défis dans ce duel. «C’est une belle motivation de jouer contre une équipe qui arrive de la division 1, soutient-il. Ce sera un beau défi pour notre défensive puisque Montmorency possède le meilleur demi-offensif de la ligue. On ne les prendra pas à la légère. »

Ce match sera joué samedi à 19 h 30 au terrain du Collège.

Cinq passes de touché

Le quart-arrière recrue Gabriel Cyr-Dandurand continue de prendre ses aises. Dimanche à Thetford Mines, il a réussi 17 de ses 20 passes pour 293 verges et cinq passes de touché. «Il ne force rien et distribue bien le ballon à ses receveurs, explique Nadeau. Il bénéficie aussi du travail de l’autre quart-arrière, Olivié Dupuis. Ils font beaucoup de vidéo et discutent beaucoup. Ça se voit sur le terrain.»

Matthieu Guérin et Édouard Gagnon ont inscrit deux touchés ; Kharl-Cinéus Estinville a capté l’autre passe de touché. Dupuis a complété avec ses jambes.

La défensive campivallensienne a concédé son seul touché au premier quart ; elle a été ensuite été étanche pour étouffer l’attaque des Filons.

Commenter cet article

avatar