Le masque c’est juste pour les autres

Par Yanick Michaud
Le masque c’est juste pour les autres
Je ne suis pas meilleur que quiconque. Je sais qu'il ne s'agit pas d'une solution idéale ou à toute épreuve. Mais je mets plus de chances de mon côté. (Photo : Yanick Michaud)

Dès que la Santé publique l’a recommandé, je l’ai arboré.

Sitôt que je sors de la maison et que je me retrouve en public, je couvre mon visage. Idem pour les membres de ma meute. Chacun à le sien. Et chacun le porte fièrement. De la taille adaptée. Un plus petit pour l’Oursonne. Des moyens pour la Torpille et le Loup. Et des grands pour l’épouse et moi. J’aimerais le mien X-Large, mais je cherche encore.

Et si on le fait, c’est par mesure supplémentaire de sécurité. On sait que ce n’est pas infaillible. On sait qu’il faut respecter les distanciations, le lavage cyclique des mains et éviter les bains de foule. Mais c’est un plus. Pour nous. Et pour la personne que l’on croise à l’épicerie. Et qui elle, s’en fout complètement.

Altruisme

Pensez-vous vraiment que je porte le masque parce que c’est agréable ? Parce que je trouve ça à la mode ? Parce que j’adore avoir de la buée dans mes lunettes ?

Non. Je le fais pour me protéger un peu plus, et faire de même pour vous. En le portant, je te protège. Toi qui te penches devant moi à l’épicerie, à moins d’un ou deux pouces, pour prendre une conserve de lentilles. Toi qui ne respectes pas le sens indiqué des flèches, pourtant si grosses, au sol. Et ton regard qui veut dire que je fais ça pour rien. Que toi tu t’en fous. Que toi t’es plus fort que tout. Intouchable.

Pourtant, on continue à voir la vague monter à Valleyfield. Toujours plus de cas. Mais que nenni. Pas de masque pour toi.

Et des gens influents

Désolant aussi de me retrouver dans des rencontres publiques et de voir que des gens, pourtant censés montrer l’exemple, ne portent pas le couvre-visage. Élus, membres des médias, directeurs, dignitaires. Serions-nous à l’abri ? Ne devrions-nous pas faire preuve de jugement ? Je ne nomme personne. Chacun est assez grand pour décider de ce qu’il doit faire. Mais si le masque vous fait, portez-le.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des