Le CISSSMO doit composer avec le défi des ressources humaines

Le CISSSMO doit composer avec le défi des ressources humaines
(Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Denis Germain))

L’enjeu de combler tous les postes représente un défi actuel et futur pour le CISSSMO. 

C’est l’un des constats du bilan des réalisations 2019-2020 présentés mercredi. «Les ressources humaines représentent l’enjeu de l’heure, a avoué Yves Masse, pdg du CISSSMO. La situation pandémique a ajouté une couche de complexité à ce niveau. »

Voilà pourquoi le CISSSMO a revu son image. Ses actions de recrutement ont été plus dynamiques, notamment dans un contexte de compétition entre les réseaux de santé. Sans oublier que le futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges emploiera 3000 personnes à son ouverture prévue en 2026.

Un bilan positif

La séance publique d’information qui s’est déroulée mercredi de façon virtuelle a permis au CISSSMO de faire état de ses faits saillants. Un bilan du 1er avril 2019 au 31 mars 2020, donc pré-pandémique, qui réjouit M. Masse. «Je suis très fier des résultats, a lancé le pdg du CISSSMO. Il y a de quoi être fier de ce qu’on a réalisé ensemble pour le bénéfice de la population de la Montérégie-Ouest. »

Deux prix ont été remportés, l’un remis par l’Institut d’administration publique du Québec et l’autre par le Service québécois d’expertise en troubles graves du comportement.

L’organisation de santé qui a eu 5 ans le 1er avril 2019 a obtenu des résultats entre 95 % et 98 % dans son cycle d’agrément. Parmi les bons coups, on note:

  • Une campagne novatrice de l’hygiène des mains menée par l’équipe de prévention et contrôle des infections
  • La consolidation des partenariats avec les municipalités à l’occasion des inondations printanières
  • L’entente sur les interventions des personnes en crise
  • Le soutien à domicile qui a triplé en trois ans
  • La réduction de 60 % des délais pour l’accès en réadaptation en physiothérapie d’urgence
  • L’ajout de 36 lits en réadaptation fonctionnelle
  • 47 places supplémentaires en soutien à intensité variable

Ouverture du complexe temporaire avant 2021

D’ici la fin de l’année, le complexe temporaire construit près de l’Hôpital du Suroît devrait accueillir ses premiers patients. Une unité qui permettra l’ajout de 20 lits d’hospitalisation de courte durée et 10 civières.

Il s’agit de l’une des avenues pour réduire la pression sur les urgences. Au cours de la dernière année, une cinquantaine de lit d’hospitalisation ont pu être achetés dans diverses ressources d’hébergement.

Dans la réalité où la population est vieillissante, on compte beaucoup sur les soins à domicile pour désengorger le réseau.

Au cours de la dernière année, le CISSSMO a également multiplié les communications pour faire connaître les alternatives à l’urgence.

Au moins, il se félicite que dans trois des quatre réseaux locaux de santé desservis, «les listes d’attente pour un médecin de famille sont vraiment basses». La première ligne a été efficace pour la prise en charge des patients.

Nouvelles constructions

L’année en cours sera sous le signe des chantiers pour le CISSSMO. Deux projets de Maison des aînés et alternatives sont sur la table, à Valleyfield et Châteauguay.

La planification du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges est toujours en cours. «On a travaillé sur les devis de performance, a affirmé Yves Masse. C’est un projet stimulant pour les équipes et qui va bon train. »

Près de 900 M $ de revenus

Pour la cinquième année consécutive, le CISSSMO a atteint l’équilibre budgétaire. On présente des revenus de 899 420 356 $ et des charges de 897 983 853 $. En déduisant le fonds d’immobilisation, on en arrive à un surplus de 385 141 $ qui sera réaffecté à l’interne.

Le CISSSMO a tout de même  offert 660 000 heures de services supplémentaires en 2019-2020 par rapport à l’année précédente.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires