Le bonheur de Noémie Sheila Rioux est là

Le bonheur de Noémie Sheila Rioux est là

Noémie Sheila Rioux va jouer en première partie de Christophe Maé lors de son passage à Valleyfield le 21 mars.

Crédit photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Il est où le bonheur ?, chante Christophe Maé. Et bien, pour l’auteure-compositrice-interprète Noémie Sheila Rioux, il sera là le 21 mars. L’artiste a été sélectionnée pour faire la première partie de la vedette française sur la scène de la salle Albert-Dumouchel.

«Ça faisait un bout que j’avais remarqué cet artiste et lorsque j’ai vu son nom à la programmation de Valspec, je me suis manifestée pour faire sa première partie, mentionne-t-elle installée dans son studio. Je ne sais pas si c’est de la chance, mais j’aimerais que ça m’ouvre des portes. »

Partout au Québec, sauf à Valleyfield, c’est King Melrose qui ouvre pour Christophe Maé. À Valleyfield, l’équipe de production du chanteur français est tombée sous le charme de la chanteuse de Lac Humqui établit dans la Capitale du Suroît depuis 15 ans. «J’étais vraiment contente, assure-t-elle. Je vois ça comme une super belle opportunité. Christophe Maé est un artiste qui m’inspire et j’aime ce qu’il dégage. »

Noémie Sheila Rioux a une pièce qui joue en France sur le podcast de Jean-Noël Potin. (Crédit photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

Il s’agira de sa deuxième présence en première partie pour un spectacle à la salle Albert-Dumouchel. En 2013, elle avait joué avant Marie-Pierre Arthur.

Pendant 20 minutes, seule avec son piano, elle va présenter ses chansons. Son côté gaspésien, ses mélodies et sa poésie serviront à lancer le concert.

Depuis le mois dernier, elle se rend au Dépanneur-Café de Montréal, un endroit fort sympathique où elle peut roder ses chansons. «Zéro stress, sans narcissisme imposé», relate celle qui dit évoluer dans l’univers de la musique avec une attitude de gitane.

L’auteure-compositrice-interpète voit son spectacle du 21 mars comme une super belle opportunité. (Crédit photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

L’été dernier, Noémie Sheila Rioux a lancé son deuxième album, «À la vitesse du pas». Celui-ci aussi a obtenu une appréciation en France. «Jean-Noël Potin qui a un podcast fait tourner ma chanson «Petit oiseau bizarre

», explique-t-elle. J’ai plein de monde de l’autre bord qui se sont ajoutés à mes réseaux sociaux. »

Par sa musique, elle souhaite faire du bien aux gens. Partager le bonheur quoi !

 

 

 

 

Commenter cet article

avatar