L’auteur Marc Fisher à la Librairie Boyer

L’auteur Marc Fisher à la Librairie Boyer

L'auteur à succès Marc Fisher a échangé avec Michel Grefford et Marie Boyer lors de la rencontre littéraire qui s'est déroulée à la Librairie Boyer de Salaberry-de-Valleyfield.

Il y avait de la grande visite à la Librairie Boyer de Salaberry-de-Valleyfield, la semaine dernière, alors que l’auteur bien connu Marc Fisher était l’invité spécial d’un rendez-vous littéraire de grand cru.

La rencontre animée par Pamela Sauvé, avec la participation de Gloria Todisco, a donné lieu à des échanges suivis d’une séance de dédicaces avec l’auteur de plusieurs «Best Sellers», au Québec et à l’International.

Les participants à la rencontre littéraire ont pu discuter avec le romancier prolifique, conférencier et scénariste qui se passionne pour l’écriture sous toutes ses formes. Les romans de Marc Fisher, dont «Le marchand de bonheur», «La femme qui aimait trop», «Voir Grand» et «Conseils à un jeune romancier», ont été traduits en plus de 20 langues.

La série «Le Millionnaire», écrite par l’auteur natif de Montréal, s’est vendue à deux millions d’exemplaires dans le monde, et avec «Parce que c’était à toi», il a offert à ses lecteurs un premier roman d’amour qui fait vivre toutes les facettes du sentiment amoureux.

Marc Fisher, le pseudonyme qu’il a préféré à Marc-Antoine Poissant, son nom à la naissance, raconte que dans son infinie naïveté adolescente, il s’imaginait être payé un jour pour écrire. Une agente londonienne, Cathy Miller a adoré un livre qu’il a soumis mais elle lui a fortement suggéré d’adopter un nom qui se lirait bien en anglais.

Une médium, Edith Spedding,  avait prédit qu’il serait connu à travers la planète sous le nom de Star Fish. «Je me souvins de la prédiction ridicule de la médium. Mon grand-père paternel se faisait appeler Fisher quand il allait à Burlington voir des membres de sa famille. J’ai pensé alors au nom de Marc Fisher», relate-t-il. La suite fait partie de l’histoire…

Commenter cet article

avatar