La routine : ennemie de l’amour

Par Patricia Blackburn
La routine : ennemie de l’amour
(Photo : Pixabay)

Patricia Blackburn – Gravité Média –

Les exigences du quotidien ont souvent un effet néfaste sur les couples. À l’occasion de la Saint-Valentin, une spécialiste nous donne quelques conseils pour faire rejaillir l’amour par-delà cet étouffoir que peut devenir la routine.
Sylvie Boulet, sexologue et psychothérapeute qui pratique à Léry, reconnait que passer du temps de qualité peut favoriser les retrouvailles amoureuses et sexuelles chez les couples, parfois très occupés par les obligations du quotidien, surtout avec la famille. «Ce, parce que ce temps, s’il est hors de la routine et des responsabilités, par exemple pendant des vacances, favorise un état d’être favorable aux rapprochements (détendu, temps pour penser au sexe, d’être avec l’autre de nouvelle façon, etc.)», explique-t-elle.
C’est cet «état d’être» qui est, selon la sexologue clinicienne, le prérequis pour aller vers un désir sexuel renouvelé, «lequel s’entretient par une disponibilité de soi, et à son imagination surtout, afin d’oser. Oser être en contact avec ses besoins et désirs et les manifester».
Bien sûr, différents trucs peuvent aider ceux qui sont à court d’idées. Mais selon Mme Boulet, il n’y a pas de «baguette magique» ni de «pilule miracle» pouvant faire apparaitre le désir. Les vacances, un souper en tête à tête ne fonctionneront que s’ils favorisent le même «état d’être disponible à l’amour» chez les deux personnes. «Donc le sexe commence entre les deux oreilles, comme le dicton populaire le dit si bien», dit-elle.
Être amoureux au quotidien
Si la fête de la Saint-Valentin permet à certains de se rapprocher justement en «cassant» la routine, Mme Boulet croit qu’il est aussi possible de maintenir cette connexion amoureuse tout au long de l’année. Comment ? En revenant aux petits moments du quotidien, en prenant le temps, même si on en a peu, de manifester notre amour. «Les paroles valorisantes, compliments et les “je t’aime”. Les cadeaux, surtout les petites pensées; le temps de qualité passé ensemble à vivre des activités que l’on aime tous les deux; et bien sûr le toucher, les étreintes, faire l’amour…. Être disponible s’apprend, se pratique, afin de devenir de meilleurs amoureux, amoureuses» conclut-elle.
Distinguer passion, amour et désir sexuel
Selon la sexologue et psychothérapeute Sylvie Boulet, il est important de distinguer la passion de l’amour et du désir sexuel.
Car la passion serait éphémère. «Elle ne dure pas. Elle est un état intense qui caractérise certains débuts de relation, avec des alternances de moments d’intense désir et de bonheur avec l’autre, et de moments de souffrance liés à l’inquiétude ou au manque de l’autre, explique-t-elle. Ces états sont liés aux fluctuations hormonales et aux fantasmes projetés sur l’autre qui ne peuvent survivre bien longtemps au test de la réalité».

Trois suggestions lecture de Sylvie Boulet

Cures de rajeunissement pour vos relations sexuelles, Danie Beaulieu.
Les cinq langages de l’amour, Gary Chapman.
L’intelligence érotique : Faire vivre le désir dans le couple, Esther Perel.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des