communaute
COVID-19

La Fondation de l'Hôpital du Suroît a appelé plus de 2000 aînés

mercredi le 22 avril 2020
Modifié à 7 h 31 min le 22 avril 2020
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

En moins d'un mois, la centrale d'appels de courtoisie mise en place par la Fondation de l'Hôpital du Suroît a déjà contacté plus de 2000 aînés. Une façon de lutter contre l'isolement de ce groupe.  L’équipe de la centrale d’appels de courtoisie regroupe une vingtaine de citoyens dévoués. Elle s’active quotidiennement à rejoindre chacune des 2500 personnes identifiées par la Fondation comme plus à risque en raison de leur âge. Dès le début de sa réorganisation face au COVID-19, la Fondation de l’Hôpital du Suroît a tenu à être présente pour ses donateurs, spécialement ceux ayant 65 ans et plus; catégorie d’âge identifiée comme étant la plus vulnérable. « Parmi nos donateurs les plus fidèles, on retrouve beaucoup de personnes appartenant au groupe d’âge à risque, informe Mycèle Cyr Lemieux, directrice générale de la Fondation. Ce sont souvent des gens que nous connaissons par leurs noms, qui passent par les bureaux de la Fondation pour nous jaser et qui ont fini par avoir une place spéciale dans nos coeurs. Nous n’avons pu nous empêcher de penser à eux – non seulement à cause des risques pour leur santé, mais également à cause des difficultés que représente l’isolement. » Pour Hélène Morrisson, bénévole à la centrale d'appel, rejoindre des personnes âgées lui a permis de constater comment chaque petit geste ou attention peuvent faire la différence. Ce qui lui permet de procurer un peu de bonheur autour d'elle. Denise Lauzon, Danielle Gagnier, Colette St-Onge, Bianca Viau, Claude La Rue, Pierrette Montpetit, Diane Cadieux, Eric Laniel, Ann Prescott, Marie Préfontaine, Manon Ménard, Hugue De BelleFeuille, Hélène Morrison, Lucie Barbeau, Michèle Favreau O’Brien, Marie-Laure Prunier, Marie-Eve Richer, Sylvie Cholette, Julie Lemire, notre collègue Julie Laframboise et son père Denis forment ensemble l’équipe derrière notre centrale d’appels de courtoisie. La Fondation de l'Hôpital du Suroît profite de la Semaine de l'action bénévole à rendre hommage à toutes ces personnes qui s'impliquent, que ce soit auprès de la centrale d'appels ou des autres activités organisées tout au long de l'année. Pour soutenir la Fondation de l’Hôpital du Suroît, rendez vous au fondationhds.ca