La COVID a ajouté de la pression sur les gens en situation précaire

La COVID a ajouté de la pression sur les gens en situation précaire
La COVID a provoqué une plus grande vulnérabilité chez les gens déjà en situation précaire. (Photo : (Photo - Depositphoto))

La COVID a eu plusieurs effets pervers. Les gens en situation précaire ont été davantage poussés sur le bord du précipice. Ceux isolés l’ont été encore plus.

Claude Théorêt, coordonnateur clinique chez Pacte de Rue a indiqué que les situations d’anxiété avaient été plus nombreuses. Ce qui a mené à plus de désordre en santé mentale en plus d’une augmentation de la consommation de stupéfiants. Il dit avoir constaté plus d’overdose dans la région. «La qualité de la drogue n’est plus la même, a-t-il constaté. Des produits dangereux ont circulé dans la rue.»

Les gens sont ainsi de plus en plus isolés.

Pour Louis-Philippe Boucher, organisateur communautaire au CISSSMO, cet isolement est lourd de conséquences. La COVID a eu pour effet de mettre sur pause différentes ententes qui permettaient aux plus vulnérables d’avoir accès à des blocs sanitaires. Pour aller à la toilette ou prendre une douche. «Ça pourrait provoquer des troubles dans la santé publique prévient-il. Ces gens-là marchent beaucoup. Souvent sans bas. Ils font des plaies qui ne sont pas nettoyées ou soignées. Ils sont parfois diabétiques. Les plaies finissent par s’infecter ce qui créent une gangrène et on doit procéder à l’amputation d’orteils. »

Moins de tolérance

Les différents intervenants ont aussi noté que les citoyens étaient moins tolérants vis-à-vis les sans-abri. Ceux-ci contactent les policiers qui ont davantage de pression pour agir envers les itinérants. Ceux-ci se retrouvent donc davantage isolés.

«Juste leur parler et leur dire beaucoup, c’est beaucoup pour eux», a-t-il indiqué.

M. Boucher a réfuté le fait que les itinérants étaient des vecteurs de transmission de la COVID. Des statistiques le démontreraient tant pour la région que pour le grand Montréal.

À lire aussi : Une mobilisation estivale qui a confirmé les besoins en itinérance.

Une unité mobile de chaleur pour accueillir les itinérants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires