La Audi S3 en approche pour 2021

Par Le Guide de l'auto
La Audi S3 en approche pour 2021


Le Guide de l'Auto

Article par Gabriel Gélinas

Audi a confirmé l’arrivée prochaine de la nouvelle S3, élaborée sur la structure de la récente A3.

Comme c’est souvent le cas avec la marque d’Ingolstadt, la S3 sera d’abord lancée sur le marché européen dès le début d’octobre 2020 en variantes berline et Sportback, et elle sera commercialisée au Canada, en berline seulement, vers le troisième trimestre de 2021, soit un an plus tard.

Par rapport à la berline A3, la caisse de la S3 est abaissée de 15 millimètres et, même si les deux voitures partagent une silhouette avec flancs concaves et arborent toutes les deux le sigle de quatre anneaux sur leurs portières arrière, la S3 se démarque par une calandre Singleframe de type nid d’abeille avec inserts d’aluminium, des rétroviseurs latéraux au look alu, ainsi que par les quatre tubulures d’échappement, entre autres.

Audi propose également une version Edition One de la S3, laquelle se distingue par le remplacement des éléments en alu par d’autres rappelant la fibre de carbone. Les jantes en alliage de la S3 mesurent 18 pouces, mais les Edition One roulent sur des jantes de 19 pouces.

305 chevaux et 295 livres-pied de couple

Sous le capot de la S3, on retrouve le moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 305 chevaux et 295 livres-pied de couple grâce, notamment, à une pression de suralimentation portée à 1,8 bar et un échangeur de chaleur, ce qui permet à cette mouture plus sportive d’abattre le 0-100 km/h en 4,8 secondes. La boîte est une automatique à sept rapports avec paliers de commande au volant, et le rouage intégral se présente sous la forme d’un embrayage multidisque capable de varier la répartition du couple jusqu’à 100% vers l’arrière ou l’avant.

Une direction électromécanique progressive

La S3 est également dotée d’une direction électromécanique progressive, laquelle varie l’assistance en fonction de la vitesse, alors que le freinage sélectif des roues, commandé par le système de contrôle électronique de la stabilité, permet de mieux inscrire la voiture en virage lors de la conduite sportive.

À cela, les ingénieurs ont ajouté un contrôleur de la dynamique agissant à la fois sur les calibrations du rouage intégral, les amortisseurs pilotés et la direction afin d’adapter le comportement routier de la S3 qui est, bien évidemment, munie du système Audi Drive Select paramétrable sur plusieurs modes de conduite.

Un habitacle numérique

La S3 peut être déverrouillée avec un téléphone intelligent apparié à la voiture et, comme les plus récents véhicules de la marque, elle présente un habitacle numérique avec cockpit virtuel de série et affichage à tête haute offert en option. Le sélecteur de vitesse prend la forme d’un tout petit levier de commande et les sièges sont recouverts d’un tissu produit à partir de bouteilles en plastique recyclées.

Le Guide de l’auto aura l’occasion de conduire la nouvelle S3 peu avant sa venue sur notre marché, date à laquelle nous pourrons vous livrer nos impressions de conduite de cette variante plus performante de la A3 qui sera suivie par l’arrivée de la prochaine RS 3, laquelle devrait conserver son moteur cinq cylindres turbocompressé dont la sonorité est aussi atypique qu’expressive.

En vidéo: Sur la route avec la Audi RS 6 Avant 2020

Partager cet article