Investissement de 150 M$ pour la production de cannabis

Investissement de 150 M$ pour la production de cannabis

Les installations ressembleront à celles que possède déjà le producteur Aurora à Edmonton.

Crédit photo : Aurora Cannabis

C’est un investissement de 150 M$ auquel procèdera l’entreprise The Green Organic Dutchman (TGOD) dans ses installations de production de cannabis médicinal aménagées sur le boulevard Gérard-Cadieux à Salaberry-de-Valleyfield.
Le maire Miguel Lemieux nous a confirmé cette information, tout en précisant que ce projet d’investissement verra la création de 150 emplois dans la communauté. «Ce qui est intéressant, c’est que le projet inclura des emplois destinés à des travailleurs qualifiés, donc à de meilleurs salaires», selon M. Lemieux.
D’ailleurs, les travaux de défrichement ont déjà été entrepris sur le site du boulevard Gérard-Cadieux, en vue d’entreprendre la construction des installations. Celles-ci se répartiront en deux phases, pour la section des serres de même que pour la section destinée aux activités de transformation. Le tout devrait être complété pour la fin de 2018.
«Notre site au Québec assurera la production dans un environnement contrôlé selon les règles de l’art, grâce à une technologie automatisée des plus avancée, incluant des zones de production ayant leur propre système d’aération. Cette technologie assure un plein contrôle de l’environnement extérieur qui réduit et élimine l’effet de contaminants et procure des conditions optimales pour la production de cannabis exempts de pesticides», peut-on lire dans le communiqué émis par TGOD l’automne dernier.
Nouveau partenaire d’envergure
D’autre part, TGOD a fait savoir au cours des derniers jours qu’elle s’était associée à un partenaire d’envergure, l’entreprise Aurora, un des joueurs important dans la production de cannabis au pays. Ainsi, Aurora a confirmé un investissement de 55 M$ dans le projet, ce qui représente 17,6% des parts.
Pour le directeur du développement économique de la Ville, Yvon Daoust, ce partenariat vient consolider le projet d’investissement et permettra à l’entreprise de devenir un des joueurs les plus importants et les plus avancés technologiquement dans le domaine.

Le président de TGOD, Csaba Reider, abonde d’ailleurs en ce sens. «Faire équipe avec Aurora, un des leaders de l’industrie, nous procure une stabilité par laquelle nous aurons accès à la meilleure technologie et au savoir-faire», selon lui.
Pour le pdg d’Aurora, Terry Booth, l’objectif visé est d’assurer à TGOD un accès rapide au marché du cannabis. «En retour, Aurora va s’assurer d’un approvisionnement d’un produit de haute qualité pour sa clientèle.»
Le choix de l’entreprise de s’installer à Salaberry-de-Valleyfield s’explique notamment par la proximité de la centrale hydroélectrique Beauharnois, de laquelle elle pourra compter sur un tarif préférentiel de 0,04$ du kilowatt-heure d’Hydro-Québec. L’approvisionnement en eau, en gaz naturel et sa localisation stratégique au niveau du transport sont également d’importants incitatifs pour TGOD.

Commenter cet article

avatar