Incendie suspect d’un cabanon sur la rue Récollet

Incendie suspect d’un cabanon sur la rue Récollet

L’incendie d’un cabanon sur la rue Récollet était considéré comme suspect une fois que les pompiers campivallensiens aient combattu les flammes.

Crédit photo : (Photo: Gaétan Prégent)

FAITS DIVERS.  Un feu a ravagé un cabanon attenant une résidence de la rue Récollet à Salaberry-de-Valleyfield, samedi en début de soirée, et les techniciens en scène d’incendie de la Sûreté du Québec ont été demandés sur les lieux afin de vérifier si le brasier a été allumé par une main criminelle.

Les flammes ont pris naissance peu avant 19 h et l’embrasement était avancé quand les sapeurs sont arrivés devant la maison du quartier Champlain. Les pompiers ont combattu l’élément destructeur pendant quelques heures et leur intervention a permis de limiter les dommages à la résidence.

Les sapeurs ont quitté les lieux à 21h39 et la scène a été protégée durant la nuit pour faire place à une enquête des policiers de la Sûreté du Québec. Les techniciens en scène d’incendie n’ont finalement pu identifier une cause qui permettrait de croire qu’il s’agit d’un feu de nature criminelle.

Selon le directeur du Service de sécurité incendie de Salaberry-de-Valleyfield, Michel Ménard, les deux portes du cabanon étaient fermées et cadenassées quand le feu s’est déclaré. Les flammes ont atteint un mur du petit garage avant de se propager au toit. Le cabanon ne contenait aucun article qui avait une valeur importante avant le sinistre.

Le Service de sécurité-incendie de Salaberry-de-Valleyfield a demandé l’assistance de la Sûreté du Québec et des techniciens en scène d’incendie se sont pointés sur les lieux au lendemain du feu. (Photo: Gaétan Prégent)

Commenter cet article

avatar