Guylaine Tanguay ressuscite l’univers d’Elvis Presley

Guylaine Tanguay ressuscite l’univers d’Elvis Presley

Guylaine Tanguay a obtenu de bonnes critiques de ce spectacle qui explore l’univers d’Elvis Presley.

Crédit photo : Daniel Daignault

Une coqueluche du country, le répertoire du King et un enrobage country, voilà qui promet un spectacle mémorable le vendredi 3 mai prochain, lors du passage de Guylaine Tanguay à la Salle Albert-Dumouchel.
La reine québécoise du country viendra présenter son spectacle intitulé 3764 Elvis Presley Blvd, dans le cadre de sa tournée de plus d’une trentaine de villes du Québec.
Ce titre fait naturellement référence à l’adresse de la maison familiale du King, à Memphis. «C’est un projet qui est né d’une visite que j’ai faite à Graceland il y a quelques années, raconte Guylaine Tanguay, en entrevue téléphonique. Alors que j’écoutais une de ses chansons à la radio, je me suis dit qu’il fallait que je reprenne ce répertoire sur scène. Peu de femmes l’ont déjà fait et je voulais le faire de façon country.»
De là est né un album baptisé 3764 Elvis Presley Blvd enregistré à Nashville et une tournée qui a pris son envol à la fin janvier au Casino de Montréal. «Je m’étais questionnée sur le titre à choisir et je ne voulais pas reprendre un titre de chanson, c’est ma visite à Graceland qui m’a finalement inspirée», dit-elle.
Incidemment, les critiques de ce nouveau spectacle ont été unanimes. TVA Nouvelles parle d’un «un aplomb qui prouve que son spectre musical est extrêmement large.» Le site Arts et Culture rapporte que la chanteuse «a réussi avec succès à adapter ces chansons rock’n’roll en chansons country.»

Sur scène, la chanteuse est entourée de quatre musiciens et autant de danseurs(ses). (Photo Daniel Daignault)

Guylaine Tanguay reprend ainsi des classiques du répertoire d’Elvis Presley mais aussi des grandes légendes qui ont aussi chanté de ses chansons. On y retrouve les Jailhouse Rock, Love Me Tender, Hound Dog, Suspicious Minds et plusieurs autres titres réarrangés à la manière country.
«À la base, plusieurs de ces chansons possèdent une base country ou gospel, mais j’ai voulu les faire avec une certaine délicatesse. J’explore l’univers d’Elvis sans faire un Elvis Story
Pour ce spectacle, la chanteuse est entourée de quatre musiciens et autant de danseurs(ses), ce qui résulte en un spectacle très dynamique.
L’accueil du public se veut tout aussi grand, constate la chanteuse. «Ça va au-delà de mes espérances, dit-elle. Il y a des gens de toutes les générations, ceux qui ont vécu toutes sortes de souvenirs au son de cette musique, d’autres qui l’ont connue par l’entremise de leurs parents ou grands-parents.»
Le public campivallensien, qu’elle connaît d’ailleurs très bien, répondra sans doute de la même manière, croit-elle. «Je les connais bien et je sais que ça va répondre à leurs attentes, c’est un spectacle sur mesure pour eux», conclut-elle.
Les billets sont en vente aux guichets de Valspec, rue Champlain, ou au www.valspec.com.

Commenter cet article

avatar