Fusion de services de sécurité civile et incendie dans Soulanges

Par Yanick Michaud
Fusion de services de sécurité civile et incendie dans Soulanges
Les mairesses, le directeur du service incendie et les directeurs généraux des deux municipalités se sont réjouis de la nouvelle entente qui est avantageuse pour les deux communautés et fera en sorte que le service sera meilleur pour tout le monde. (Photo : Photo Journal Saint-François – Yanick Michaud)

Le directeur du service de sécurité civile et incendie de Coteau-du-Lac, Michel G. Vaillancourt a parlé d’un évènement historique pour sa municipalité et celle de Les Coteaux.

Son service desservira le territoire voisin dès l’automne 2019, en vertu d’une entente signée mercredi par les deux mairesses. « L’entente de partenariat entrera en fonction dès l’automne. C’est une bonne nouvelle. Il y a une très grande similitude entre les deux communautés. Et c’est important pour les pompiers de comprendre les structures des bâtiments. Ici, c’est le cas entre les deux noyaux urbains des municipalités », explique le directeur.

La fusion permettra des interventions plus rapides alors que le nouveau service pourra compter sur environ 45 pompiers répartis dans les trois casernes.

D’une régie incendie à un nouveau service

La mairesse de Les Coteaux, Denise Godin-Dostie était heureuse. Elle a appris récemment la dissolution de la Régie qui liait son service à celui de Saint-Zotique. « Nous avions été 12 ans avec Saint-Zotique dans la Régie intermunicipale d’incendie du Lac Saint-François. Mais depuis, l’alternative, de nous joindre à Coteau-du-Lac s’est présentée, et elle a mené à cette entente », dit-elle.

La Régie a mis un terme à l’entente et la dissolution devrait se faire incessamment. C’est alors que l’alliance des deux municipalités sera effective. Pour le meilleur. « Quand Les Coteaux nous ont approché, nous avons vu un bon potentiel. Les deux municipalités sont gagnantes. La desserte du parc industriel sera plus efficace. Je suis fière de collaborer avec nos voisins », lance Andrée Brosseau, mairesse de Coteau-du-Lac. Elle ajoute que le processus s’est fait dans le respect en tout temps.

Mouvement de personnel

Il va de soi que certains pompiers devront déménager leurs pénates. Les décideurs n’ont pas désiré commenter devant les médias, les négociations entre les différents partis.

Ils ont toutefois dévoilé que les pompiers de Les Coteaux à l’embauche de la Régie seront appelés à se joindre à l’équipe des pompiers de Coteau-du-Lac afin d’avoir suffisamment de pompiers pour répondre à la demande. Le service de sécurité civile et incendie de Coteau-du-Lac compte actuellement 34 pompiers volontaires. Ils auront besoin d’environ 45 pompiers volontaires, répartis dans les trois casernes pour couvrir adéquatement le territoire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des