Franc succès du Punkstock au profit de la MHDV

Franc succès du Punkstock au profit de la MHDV

Marilou Carrier, directrice adjointe tient le chèque de 1325 $ remis par Claude Lepage du Punkstock à André Couillard de la ressource MHDV.

Crédit photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin

La musique sait rallier les gens et lorsqu’elle le fait en venant en aide à un organisme régional, elle atteint son but.

Claude Lepage est fier d’avoir pu récolter la somme de 1325 $ au profit de l’organisme la Maison d’hébergement dépannage de Valleyfield (MHDV) grâce au succès du Punkstock 2019 tenu plus tôt en février. Il a remis la somme au directeur André Couillard mercredi matin. « Ça a été un succès. Les deux soirées, ça a été plein. Les musiciens sont contents de le constater parce qu’ils savent, que même s’ils viennent jouer gratuitement, ça rapporte à une cause comme celle-ci. Ils ont joué devant des salles pleines, ils aiment ça. C’est leur salaire », dit-il au sujet de ces formations émergentes qui se produisent habituellement devant des publics moins nombreux.

Claude Lepage en était à un 8e Punkstock et chaque année, il choisit une cause différente. « Je connais André depuis longtemps et je voulais pouvoir aider ces gens qui profitent de la Maison d’hébergement. L’an prochain, nous verrons », indique celui qui a déjà en tête la préparation de l’édition 2020.

Des sous bénéfiques

Pour André Couillard, la somme reçue peut aider de manière providentielle. « Nous avions identifié l’aide afin de la diriger vers La Maisonnée, notre hébergement pour les familles. Parce que nous n’avons rien reçu du réseau depuis six ans. Notre système fonctionne, nous tentons de trouver du temps d’intervention pour nos familles, mais l’aide ne vient pas », explique le directeur qui apprécie l’apport des musiciens pour son organisme. « Ils n’étaient pas obligés de faire ça. Mais je crois qu’ils sont contents de l’avoir fait et ça démontre leur belle conscience sociale », explique-t-il, flanqué de son adjointe Marilou Carrier.

Enfin, tous les intervenants ont tenu à remercier les dirigeants de La Factrie Café culturel qui a accueilli le festival musical pour une troisième année.

Commenter cet article

avatar