La fin pour le «Pleasure Seekers» H-12 à Valleyfield

Par Denis Bourbonnais
La fin pour le «Pleasure Seekers» H-12 à Valleyfield
L’écurie «Pleasure seekers» H-12 de la classe Hydro 350 va tirer sa révérence après avoir pris part aux Régates de Gananoque (Ontario) et aux 80es Régates de Valleyfield. (Photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin))

MOTONAUTISME. La Ligue de Régates d’Hydroplanes perdra une de ses meilleures équipes de course à l’issue des 80es Régates de Valleyfield qui auront lieu les 13, 14 et 15 juillet prochain.

«Le Journal Saint-François» a appris que l’écurie «Pleasure seekers» H-12 de la classe Hydro 350 ne participera qu’à deux événements cette saison, à Gananoque ce week-end et à Valleyfield le mois prochain, avant de quitter le circuit HRL.

L’embarcation propriété de Roger Mahan et pilotée par le vétéran Jimmy King, serait mise en vente après le rendez-vous campivallensien. Le départ du chef d’équipe Paul-André Lévesque, qui a décidé de relever de nouveaux défis professionnels en janvier dernier, constitue la principale raison évoquée par l’entrepreneur du New Jersey pour cette décision.

Par ailleurs, Roger Mahan n’aurait pas apprécié le refus des dirigeants de la HRL de lui attribuer immédiatement une place dans la classe Grand Prix en vue de la saison 2019. Le chant du cygne de l’écurie «Pleasure seekers» entraînera sans doute une vague de déception chez les amateurs du sport motonautique. Jimmy King et le «H-12» ont été au plus fort de la course au championnat au cours des trois dernières saisons. En septembre, King et Rémy Leblanc se sont disputé le titre de 2017 au tout dernier tour de piste à Gananoque (Ontario).

La «Nickel Cup» à l’enjeu

Le trophée «Nickel Cup» sera à l’enjeu pour une 3e année de suite, après une absence de plusieurs décennies, dans les Mille-Iles au cours du week-end. La plupart des équipes qui n’ont pu se rendre aux Régates de Cambridge (Maryland) en lever de rideau seront dans les puits à Gananoque.

Karl St-Vincent (H-37), Marc Lecompte (H-104) et Jimmy King (H-12), en Hydro 350, Andrée-Anne Bergeron (S-18), dans la classe 2,5 litres, ainsi que Jean-François Latour (F-8), Guillaume Charette (F-17) et Yan Lecompte (F-28) en Formule 2500, s’ajouteront à la flotte de plus de 60 bateaux qui était présente à Cambridge.

Seul Kevin Smith (F-26) n’était pas certain de faire le voyage en provenance du Massachusetts alors qu’il faudra attendre aux Régates de Saint-Félicien, les 23 et 24 juin, pour voir le «Long Shot» GP-12 d’Eric Langevin mouiller les eaux pour la première fois en 2018.

Le «Steeler» serait à Gananoque

Si l’on se fie à des commentaires publiés sur la page Facebook de l’écurie «Steeler» GP-777, l’embarcation Grand Prix endommagée lors d’une embardée à Cambridge serait déjà réparée et tout indique que le bateau champion de 2017 sera aux Régates de Gananoque ce week-end.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires