Dix nouveaux immortels au Temple de la renommée des Régates de Valleyfield

Par Éric Tremblay
Dix nouveaux immortels au Temple de la renommée des Régates de Valleyfield
Les nouveaux élus au Temple de la renommée des Régates de Valleyfield sont la Ville, représentée par le maire Miguel Lemieux, Réjean Vallée, Denis Bourbonnais, Paul Pigeon, Réjean Fortier (première rangée) ainsi que Jacques Smith, Jean-Pierre Lessard, Colette Bougie et Huey Newport. (Absent sur la photo : Michel Corneau) (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

Les Régates de Valleyfield représentent 80 ans de passion. Dix personnalités qui ont marqué l’histoire de l’événement à leur façon ont été honorées jeudi soir à l’Hôtel Plaza. Ils font partie du deuxième groupe a être admis au Temple de la renommée.

Ce Temple de la renommée, fondé à l’occasion des 75e Régates de Valleyfield, veut reconnaître l’apport des coureurs, bâtisseurs, bénévoles et partenaires qui ont été des acteurs importants du développement de l’événement.

Parmi les gens honorés jeudi, on retrouve notre collègue Denis Bourbonnais. Depuis 1977, il écrit, commente et analyse des

Notre collègue Denis Bourbonnais a reçu son cadre commémoratif du président des Régates de Valleyfield, Yvan Marcoux.

courses aussi bien à Valleyfield qu’ailleurs en Amérique du Nord. «C’est seulement lorsque des légendes comme le constructeur émérite James Auld te dise :ʺC’est si bon d’entendre ta voixʺ, que tu prends conscience de l’effet que tu peux avoir sur les gens qui sont à l’écoute, a-t-il indiqué aux quelque 150 personnes présentes à l’intronisation. Après plus de quatre décennies, j’ai toujours cette passion pour le sport motorisé le plus excitant qui existe. »

La Ville, partenaire principal depuis le début, a été intronisée. Le maire Miguel Lemieux, qui a le sport dans les veines depuis qu’il est tout petit, rappelait à quel point les Régates de Valleyfield s’étaient développées en une grande fête populaire avec l’ajout d’activités gratuites ces dernières années.

Deux anciens commodores ont été admis, soit Réjean Vallée et Richard Fortier. Le premier fait partie des responsables de la construction de la Maison et de la Tour des Régates. Le second, qui a d’abord été responsable de l’approvisionnement, a été en poste plus d’une décennie ensuite comme président.

Jean-Pierre Lessard, qui fera un retour dans la baie dans son GP-242 Dynasty, fait partie des élus. En 1985, il avait remporté le championnat du monde, le championnat américain et le titre du «high point».

Huey Newport, propriétaire du GP-777 Steeler, est impliqué depuis 46 ans dans le sport motonautique. Il a rappelé les nombreux pilotes qui ont été sous son aile et expliqué que sa plus grande réalisation avait la victoire à Valleyfield avec Marty Niles aux commandes GP-777 Orange Crush en 1986. Ses cinq victoires avec Bert Henderson représentent aussi un tour de force. «Pour tous les pilotes, si tu n’as pas gagné Valleyfield, tu n’as pas accompli ce que tu souhaites faire», a-t-il affirmé.

Paul Pigeon, constructeur et véritable maître dans l’art de fabriquer des hélices, a aussi entendu son nom parmi les intronisés. Il a remercié les nombreux pilotes, qui, par leurs commentaires, lui ont permis de développer son expertise.

Le photographe Jacques Smith, qui a pris des clichés de presse pour le journal Le Soleil, mais qui a aussi été photographe officiel de l’événement, s’ajoute aussi aux honorés.  Il a dit que c’est avec les Régates qu’il a été en mesure de développer son côté créatif.

Deux bénévoles depuis pendant plusieurs décennies, Colette Bougie, assistante au gérant des puits et membre du comité féminin, et Michel Corneau, qui a formé le comité de sécurité plus approfondi en 1991 sont également admis au Temple de la renommée.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Lili Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Lili
Guest
Lili

Bravo mon frère Jean Pierre je suis fier de toi
Je suis actuellement à l’extérieur je vais être de retour aujourd’hui dimanche.
À bientôt.
Lili