Deux fortes détonations à l’usine General Dynamics

Par Denis Bourbonnais
Deux fortes détonations à l’usine General Dynamics
Une anomalie dans la poudre qui est brûlée quotidiennement à l’usine General Dynamics pourrait être à la source des deux fortes détonations entendues jeudi en milieu d’après-midi. (Photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

FAITS DIVERS.  Deux fortes détonations ont été entendues vers 15 h dans le secteur de l’usine General Dynamics à Salaberry-de-Valleyfield, piquant la curiosité sur le territoire de la ville.

Selon les informations obtenues de sources sûres par «Le Journal Saint-François», les explosions en succession auraient été causées par l’éclatement de poudres propulsives que l’entreprise fait brûler quotidiennement aux installations campivallensiennes de la rue Masson. Une anomalie dans la poudre pourrait avoir provoqué les détonations qui n’auraient pas fait de blessé.

L’incident est sous enquête par la compagnie américaine General Dynamics afin d’identifier la cause précise des explosions qui n’auraient pas entraîné de dommages importants. L’usine d’explosifs est actuellement en opération nettoyage et la production a été arrêtée pour deux semaines, tel que prévu au cours de la période des fêtes.

Deux explosions similaires étaient survenues dans l’intervalle de 5 jours en juin dernier à l’usine General Dynamics et personne n’avait été blessé.

Les deux explosions auraient été sans conséquence. (Photo d’archives – Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des