Deux cinéastes de la région sélectionnés par le FIFA

Deux cinéastes de la région sélectionnés par le FIFA

André Desrochers est le plus récipiendaire du Prix Reynald-Piché, remis annuellement par le comité culturel de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Crédit photo : Journal Saint-François Archives Pierre Langevin

Deux cinéastes de la région, André Desrochers et Alain Boisvert, ont vu une de leur production sélectionnée dans la programmation annuelle du Festival International du Film sur l’Art (FIFA).
Ces deux films seront incidemment présentés au cours des prochaines semaines au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), à Québec.
Le cinéaste de Beauharnois, André Desrochers, présentera le 10 février à 14h son court-métrage Jean-Paul Jérôme, la couleur, la lumière, la forme, une incursion dans l’œuvre du peintre Jean-Paul Jérôme, cofondateur et signataire du Manifeste des Plasticiens, en 1955.
Ce court-métrage de 72 minutes comporte des témoignages de proches de l’artiste et d’archives rares. Il fait découvrir comment Jean-Paul Jérôme a marqué son époque par sa grande culture universelle du monde de l’art, sa philosophie de la vie dédiée à son oeuvre magistrale et sa vision créatrice sous toutes ses formes.
André Desrochers est le plus récent récipiendaire du Prix Reynald-Piché, remis annuellement par le comité culturel de la MRC de Beauharnois-Salaberry.
Il travaille présentement à finaliser son prochain film Les Voisines… Messagères, qui sera dévoilé en grande première ce printemps, avant d’aller faire la tournée dans chacune des 4 villes des 4 femmes artistes-voisines que le réalisateur a suivies pendant près d’un an pendant leur création collective et où sera dévoilé également des nouveautés technologiques en réalité augmentée.
Par ailleurs, le film Sharing through Generations / Le chemin partagé, du cinéaste de Huntingdon Alain Boisvert, sera présenté le dimanche 10 mars à 14h30.

Alain Boisvert a réalisé le documentaire Sharing through Generations / Le chemin partagé. (Photo Journal Saint-François Archives)

Ce film a été réalisé dans le cadre d’un projet de médiation culturelle impliquant Natasha Smoke Santiago, une artiste mohawk habitant à Akwesasne, et John Ryan, artiste-peintre de Godmanchester. Le documentaire examine le travail de ces artistes, leur trajectoire, leur amitié, leur amour de l’art et de leur culture, et explique comment leur expérience peut être partagée à travers les générations.
Alain Boisvert est aussi l’initiateur du Plus petit festival de film d’animation au monde qui se déroule les 19 et 20 janvier à Huntingdon.

Commenter cet article

avatar