Des services spécialisés pour les OBNL d’ici

Par Yanick Michaud
Des services spécialisés pour les OBNL d’ici
Communications, formation, gestion de projet, les services offerts par le consortium sont nombreux et abordables pour les OBNL de la région grâce à l’entente de collaboration. (Photo : Photo Journal Saint-François - You X Ventures on Unsplash)

Un accès privilégié à des spécialistes en affaires juridiques, en ressources humaines, en comptabilité, en communications. Et encore plus de services.

Voilà ce qui est offert à des organismes à but non lucratif de la région. Le Pôle d’économie sociale Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et le Consortium de ressources et d’expertises coopératives ont conclu une entente de collaboration. Celle-ci vise à améliorer l’accessibilité des services de soutien aux organismes à but non lucratif (OBNL) des MRC de Beauharnois-Salaberry, de Vaudreuil-Soulanges, de Roussillon, du Haut-Saint-Laurent et des Jardins-de-Napierville.

Grâce à cette entente, le Pôle d’économie sociale bonifie l’offre de service à ses membres, en y incluant la vingtaine de champs d’expertise du Consortium. « Notre mission est de favoriser la mise en place des conditions nécessaires à la création, la croissance et la consolidation des entreprises d’économie sociale », rappelle monsieur Olivier Doyle, coordonnateur du Pôle, avant d’ajouter : « Cette entente nous donne de nouveaux outils pour le faire. »

Des professionnels disponibles en tout temps

À ce propos le Consortium met à la disposition du Pôle d’économie sociale ses 50 professionnels spécialisés. Ils interviennent quotidiennement partout au Québec. Exploité à des fins non lucratives, il propose au juste coût de nombreux services professionnels.  On note les ressources humaines, les communications, le soutien informatique, les services comptables ou encore les conseils juridiques. « Nous sommes heureux de soutenir le Pôle d’économie sociale dans sa mission et de contribuer à la croissance de l’économie sociale dans la Vallée du Haut-Saint-Laurent. C’est ce qui nous anime », se félicite J. Benoit Caron, directeur général du Consortium. Il précise enfin que son organisation a été conçue par et pour l’entrepreneuriat collectif.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des