«Des régates hautes en émotions» – Didier-Bernard Séguin

Par Mario Pitre
«Des régates hautes en émotions» – Didier-Bernard Séguin
Une minute de silence a été observée sur le site en mémoire de Mathieu Daoust. (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin)

C’est ainsi que le président organisateur des Régates de Valleyfield, Didier-Bernard Séguin, a qualifié la 81e édition de l’événement, au terme de la dernière journée de compétition, dimanche.
«On a vécu toutes sortes d’émotions avec le départ de Robert Théorêt au cours des derniers mois et le décès tragique de Mathieu (Daoust) il y a deux semaines, tout ça combiné aux courses et aux spectacles présentés cette année», a commenté M. Séguin, qui vivait son baptême à la tête de l’organisation.
L’événement, qui a attiré quelque 113 000 spectateurs lors des deux week-ends, a d’ailleurs donné lieu à des moments touchants en mémoire des deux disparus. Les pilotes ont fait vrombir leurs moteurs samedi matin en début de journée en mémoire de Mathieu Daoust, alors qu’une minute de silence a été observée religieusement dimanche après-midi autour de la baie Saint-François.
Sur ce circuit de courses qui porte dorénavant le nom de Robert-Théorêt, son fils Marc a également procédé à la dispersion des cendres du défunt pilote devant l’estrade principale, après avoir effectué le tour de la baie sur le GP-444, handicapé par un bris de moteur survenu la veille.

Le fils de Robert Théorêt, Marc, a dispersé les cendres de son père sur le circuit de courses qui porte dorénavant son nom. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

L’aspect météo également donné quelques sueurs froides à l’organisation, particulièrement samedi, concède Didier-Bernard Séguin. «Avec des vents du sud-ouest de 20 km-h, j’étais convaincu que la journée tomberait à l’eau, mais Dame Nature a finalement corrigé le tir. On a dû annuler seulement trois courses», dit-il. C’est sans compter les trois accidents survenus samedi, qui n’ont heureusement pas fait de blessés sérieux.

Didier-Bernard Séguin en était à sa première année à la présidence de l’événement. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

Quant à l’achalandage entourant l’événement, le président a dit croire que cette 81e édition a rempli sa mission, avec de bonnes foules actives tant le parc Delpha-Sauvé que du côté de Bellerive. D’ailleurs, l’écho en provenance de quelques commerçants du centre-ville laisse résumer un week-end marqué par de bonnes affaires.
À sa première année à la présidence de l’événement, Séguin dit avoir énormément appris. «T’as beau tout prévoir, il y a toujours des imprévus. Même après 27 ans dans le milieu, j’en ai encore à apprendre», a-t-il résumé.

Geste émouvant au centre du circuit Robert-Théorêt aux Régates de Valleyfield

Posted by Journal Saint-François on Sunday, July 14, 2019

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des