Des dons de 80 000 $ de CEZinc et ses employés pour 15 organismes

Par Yanick Michaud
Des dons de 80 000 $ de CEZinc et ses employés pour 15 organismes
On a remis un chèque de plusieurs milliers de dollars à Moisson Sud-Ouest du côté de la CEZinc et de ses employés. On fera d'autres heureux avec un total de 80 000 $ de dons. (Photo : Photo Pierre Langevin)

Conscients de la difficulté de certaines familles de la région d’affronter la crise sanitaire et économique, les employés et la direction de CEZinc ont posé un geste fabuleux.

Les 550 employés de l’entreprise campivallensienne ont décidé de remettre 10 000 $ à Moisson Sud-Ouest. La direction a ajouté 5000 $ pour la même banque alimentaire et versera 65 000 $ à 14 autres organismes du territoire. « Nous sommes reconnaissants de ce précieux don. Pendant cette pandémie, nous nous assurons d’être présents. Et nous anticipons des besoins grandissants pour les 12 à 24 prochains mois. Nous avons remis 105 000 kilos de denrées pendant les trois derniers mois. Cet argent permettra d’offrir 45 000 repas. Et nous voulons rappeler à la population qu’il n’y a pas de gêne à venir nous voir », dit Julie Bergevin, directrice générale de Moisson Sud-Ouest. L’organisme distribue des denrées à 68 organismes accrédités dans trois MRC.

Générosité éprouvée

CEZinc est un citoyen corporatif exemplaire pour Salaberry-de-Valleyfield. Fortement impliquée, l’affinerie tenait à souligner la générosité de ses employés. « Nous avons eu l’opportunité, pendant cette période de conserver nos emplois et de continuer à opérer l’usine. Nous avons travaillé fort pour mettre en place des mesures de prévention pour assurer la sécurité des employés, des fournisseurs et des entrepreneurs », mentionne Jean-François Gagnon, directeur des ressources humaines. Il voulait ainsi s’assurer de la sécurité de la population.

Parce qu’en plus de la générosité des employés, la direction a décidé d’entrer en contact avec plusieurs organismes pour constater les besoins urgents. « En lien avec les défis qu’apporte la pandémie. Ils ont été surpris, car généralement ce sont eux qui nous sollicitent. Nous sommes très conscients que les banques alimentaires, ainsi que les organismes qui offrent du support psychologique, ceux du domaine de la santé ou des services d’hébergement sont les plus sollicités en ce moment », ajoute Jean-François Gagnon.

Un mouvement communautaire fort

Selon Miguel Lemieux, ce geste est représentatif de ce qu’est Valleyfield. « Ceux qui sont moins affectés aident ceux qui souffrent plus. Nous voyons ce mouvement communautaire très fort. Nous avions déjà une belle armée pour aider ceux qui sont dans le besoin et ça a paru. Je suis fier de voir la solidarité chez nous. Ça fera une différence. Merci à CEZinc et aux employés. Vous êtes la preuve que malgré les difficultés, il y a de la générosité. On peut faire pousser des fleurs dans le ciment », image le maire de Salaberry-de-Valleyfield.

Ainsi, les 70 000 $ de la direction et les 10 000 $ des employés seront répartis chez :

  • Moisson Sud-Ouest
  • Popote roulante de Valleyfield
  • Café des 2 pains
  • Le SAC – Service alimentaire communautaire
  • La Bouffe additionnelle
  • Coin du partage Beauharnois
  • Centraide Sud-Ouest
  • OVPAC
  • Le Tournant
  • Fondation Centre d’hébergement Dr Aimé-Leduc
  • Fondation de l’Hôpital du Suroît
  • Maison d’Hébergement dépannage Valleyfield
  • L’Accueil pour elle
  • Bébé Layette
  • Psychohésion
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires