Demi-journée de grève au Collège de Valleyfield le 13 mai

Demi-journée de grève au Collège de Valleyfield le 13 mai
(Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin))

Les membres de la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) affiliés au Collège de Valleyfield tiendront une demi-journée de grève le 13 mai.

Le débrayage touchera 30 collèges au Québec ce jeudi-là. Une trentaine d’employés du Collège de Valleyfield sont représentés par la FPPC-CSQ. Il s’agira de la deuxième journée de grève, après celle décrétée le 30 mars.

«Devant l’inaction du gouvernement et ses demi-vérités dans ses communications, le personnel professionnel des cégeps entend bien user de tous les moyens à sa disposition pour faire reconnaître son importance pour l’enseignement supérieur et pour la société québécoise», annonce le FPPC-CSQ par voie de communiqué.

Les délégués syndicaux ont dénoncé les demi-vérités au sujet des négociations véhiculées par le premier ministre François Legault et la présidente du Conseil du Trésor, Sonia Lebel, samedi. «Il faut préciser que l’offre gouvernementale se situe plutôt à 5 % sur trois ans, informe Éric Cyr, président de la FPPC-CSQ. Cette offre salariale risque encore une fois d’être inférieure à l’inflation, ce qui augmentera les difficultés de recrutement et de rétention de personnel professionnel dans le réseau des cégeps. »

Le syndicat dit ressentir un manque de respect à l’égard de ses membres dans la négociation. Pour lui, le gouvernement privilégie certains corps d’emplois, tels le personnel enseignant du réseau scolaire, les infirmières et les préposées aux bénéficiaires.

La situation a été qualifiée d’inacceptable. «Le personnel professionnel des cégeps a droit à l’équité salariale et à un salaire qui correspond à ses compétences et à sa contribution dans le réseau des cégeps, a ajouté M. Cyr. Si le gouvernement ne veut plus offrir des conditions de travail qui faciliteront le recrutement de personnel, qu’il le dise à la population. Selon nous, les offres actuelles menacent la pérennité des services professionnels dans les cégeps.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires