DeBellefeuille préconise un lien cyclable inter-rives

Par Mario Pitre
DeBellefeuille préconise un lien cyclable inter-rives
La candidate bloquiste Claude DeBellefeuille souhaite accentuer le développement du cyclotourisme dans la région par la création d'un lien cycliste inter-rives.

La candidate bloquiste dans Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, mise sur ses qualités de rassembleuses pour mener à terme divers projets dans la région, à commencer par la création d’un lien cyclable sécuritaire sur le canal de Beauharnois.

Lors d’un pont de presse tenu à l’ombre du pont de Saint-Louis-de-Gonzague, Mme DeBellefeuille y est allée de ce premier engagement électoral. «J’entends mettre sur pied un comité de travail, avec des élus, des intervenants du milieu cycliste, du MTQ, de la Voie maritime et d’Hydro-Québec pour trouver une solution concrète à la problématique des liens inter-rives pour l’industrie du cyclotourisme. Un dossier qui touche les secteurs de Soulanges, Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent.»

Pour l’instant, certains scénarios sont à l’étude, dont celle d’aménager une passerelle permanente en porte-à-faux, mais dont la facture de plus de 7,5 M $ peut s’avérer élevée dans le contexte économique actuel.

«On possède déjà une infrastructure cyclotouristique dans la région, mais il faut absolument stimuler cette offre en éliminant ce qui constitue un frein à son développement, comme la question d’un lien inter-rives», estime-t-elle.

Porter des projets

Claude DeBellefeuille fait valoir son leadership pour convaincre les électeurs qu’elle est la mieux placée pour mener des projets à terme dans Salaberry-Suroît. Elle se dit d’ailleurs surprise que la députée sortante, Anne Quach, n’ait pas repris ce dossier au cours des quatre dernières années.

«C’est beau de faire des interventions en chambre et tenir des assemblées d’information, mais tout projet sera réalisable seulement si on a une députée capable de rassembler les intervenants autour d’un objectif commun et de défendre ces projets auprès des personnes-clés à Ottawa. C’est ce qui me fait vibrer, c’est une de mes plus grandes forces», fait valoir Claude DeBellefeuille.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des