De petits entrepreneurs feront connaître leurs projets le 15 juin

Par Mario Pitre
De petits entrepreneurs feront connaître leurs projets le 15 juin
L’événement est prévu ce samedi 15 juin au Marché public de Salaberry-de-Valleyfield. (Photo : Francis Vachon)

Le projet des «Petits entrepreneurs» revient pour une seconde année de suite à Salaberry-de-Valleyfield le 15 juin et donnera l’occasion à des jeunes de 5 à 12 ans de créer leur petite entreprise d’un jour.
Présenté pour une 6e année à l’échelle du Québec, le projet mis en place à Salaberry-de-Valleyfield est parrainé par la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent. Les participants présenteront le fruit de leur travail le samedi 15 juin de 9h à 14h au Marché public du 51, rue Hébert.
Cette initiative unique est l’occasion pour les enfants de partager leur talent et de vivre une première expérience entrepreneuriale. Les parents sont d’ailleurs invités à encourager la participation de leur enfant en misant sur leurs intérêts naturels et sur leurs passions.
Que ce soit la fabrication de biscuits au chocolat, de bracelets aux couleurs de l’arc-en-ciel, concertos de violon ou smoothies désaltérants, les projets présentés par les Petits entrepreneurs étonnent par la créativité, la débrouillardise et le talent de la future génération. Année après année, les petits entrepreneurs font preuve de vision et d’ambition en proposant des produits et services originaux.

Le projet des Petits entrepreneurs est mis de l’avant pour une 2e année à Salaberry-de-Valleyfield. (Photo Francis Vachon)

Afin d’accompagner les enfants dans cette grande aventure, un coffre à outils sur mesure est mis à la disposition des parents, afin de développer l’intérêt de leur enfant, que ce soit pour les arts, la cuisine ou encore les sports.
À l’échelle du Québec, ce projet est présenté pour une 5e année consécutive par la Caisse de dépôt et placement du Québec et se veut l’occasion d’éveiller la relève à l’entrepreneuriat, en leur permettant de développer leur créativité, leur confiance en eux et de prendre conscience de l’importance du travail et de l’effort pour gagner des sous, tout en s’amusant.
L’an dernier, plus de 5500 petits entrepreneurs s’y étaient inscrits.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des