Coteau-du-Lac: des appels à la bombe chez Fedex

Coteau-du-Lac: des appels à la bombe chez Fedex

Les appels se sont avérés non-fondés.

Crédit photo : Journal Saint-François Archives

Pas moins de quatre appels à la bombe ont été logés à l’entrepôt Fedex (Genco) de Coteau-du-Lac la nuit dernière.
«Ce matin, la direction nous a rencontrés pour nous dire qu’il y a eu 4 appels à la bombe cette nuit», a-t-on appris d’un employé qui nous a contactés sous le couvert de l’anonymat.
La Sûreté du Québec confirme à tout le moins le premier de ces appels, logé entre minuit et 1 h dans la nuit du 11 juillet. «Des vérifications ont été effectuées par les policiers à l’extérieur du bâtiment, alors que des gens de l’interne ont fait de même à l’intérieur, indique la sergente Ingrid Asselin. L’appel était non-fondé, aucun engin explosif n’a été trouvé.» Tout indique que les autres alertes étaient incidemment non-fondées.
Les autorités policières ont aussi entrepris des vérifications à l’égard de ces appels téléphoniques afin d’établir l’origine possible de ces canulars.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Coteau-du-Lac: des appels à la bombe chez Fedex"

avatar
Dkdmdkd
Invité
Dkdmdkd

C’était pas tous des appels à la bombe. Seulement le dernier. Les autres étaient des appels de niaisage fait par la même personne.

marcel nault
Invité
marcel nault

jespere que vou aller le pincer merci