Le contournement du boulevard Mgr Langlois désormais possible

Le contournement du boulevard Mgr Langlois désormais possible

La conseillère municipale France Chenail, le chargé de projet Frédéric Martin, la conseillère Lyne Lefebvre et le maire Miguel Lemieux ont retiré les cônes orange pour permettre l’ouverture de la rue Moco, jeudi après-midi.

Crédit photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin)

TRANSPORT.  Les usagers du réseau routier local qui rêvaient de circuler à Salaberry-de-Valleyfield sans être importunés par les congestions du boulevard Mgr Langlois peuvent maintenant sourire.

«C’est une grande avancée pour la mobilité dans la ville», s’est exprimé le maire campivallensien, Miguel Lemieux, lors de l’ouverture officielle du passage des véhicules sur les rues Moco, Richer et Notre-Dame, jeudi après-midi.  Tout en offrant une alternative pour permettre aux automobilistes de rejoindre le pôle commercial, les nouvelles artères pourvues de trottoirs et d’une piste cyclable favoriseront le déplacement des citoyens à vélo ou à pied.

Le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux a parlé du potentiel de développement commercial et résidentiel que les nouvelles rues représentent à moyen et long terme. (Photo: Pierre Langevin)

La connexion à la rue Notre-Dame et le prolongement de la rue Moco vers l’Est à partir de la rue Maden, dans le secteur longeant la voie ferrée jusqu’au carrefour giratoire situé derrière les commerces, ont nécessité des coûts de 2,8 millions $. Un investissement qui justifie pleinement la facture, considérant les avantages qu’il comporte pour la circulation à Salaberry-de-Valleyfield.

«Grâce à cette nouvelle connexion, les déplacements des citoyens seront plus rapides et donc plus agréables. Nous offrons ici une nouvelle perspective en termes de mobilité active et ce, au quotidien», affirme le maire Miguel Lemieux.

La rue Moco constitue une voie de contournement du boulevard Mgr Langlois et de ses bouchons de circulation. (Photo: Pierre Langevin)

Le trottoir et le lien cyclable accompagnant la partie Sud de la rue Moco donnent la possibilité de rejoindre le parc linéaire de la rivière Saint-Charles ainsi que les pistes cyclables du canal de Beauharnois et du centre-ville. En direction Nord, l’objectif est de pouvoir offrir éventuellement une liaison avec le secteur Grande-Ile.

«Les commerçants y trouveront aussi leur compte puisque la portion Sud du boulevard Mgr Langlois sera désengorgée pour rendre plus accessible les différents points de vente», a opiné le maire Miguel Lemieux. «A moyen et long terme, cette connexion augmente le potentiel de développement de ce secteur essentiellement commercial», devait-il signifier.

Les usagers du réseau routier local peuvent entrer sur la rue Moco par la rue Maden mais le contraire n’est pas possible en raison des travaux prévus par le Canadian National au passage à niveau de la voie ferrée qui longe le secteur. (Photo: Pierre Langevin)

La nouvelle configuration routière ouvre effectivement la porte à des opportunités d’affaires et de construction domiciliaire sur les vastes terrains vacants qui appartiennent en majeure partie à l’entreprise C.A.T. Transport.

Au cours des cérémonies protocolaires, des automobilistes ne se sont pas gênés pour contourner les cônes orange avant l’ouverture officielle des nouvelles rues. (Photo: Pierre Langevin)

D’ici à ce que le Canadian National (CN) intervienne au passage à niveau de la rue Maden pour modifier la synchronisation des feux de signalisation, il sera impossible d’accéder à la rue Maden en provenance de la rue Moco. Il faudra emprunter les rues Richer et Notre-Dame mais il sera permis d’entrer en sens contraire sur la rue Moco par la rue Maden.

: La rue Moco mène aux rues Richer et Notre-Dame en provenance du boulevard Mgr Langlois. (Photo: Pierre Langevin)

Les travaux prévus par le CN, estimés à 400 000 $, visent à synchroniser la signalisation ferroviaire avec les feux de circulation qui seront installés à l’intersection des rues Moco et Maden en 2019.

2
Commenter cet article

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
SerafiniAndré Boyer Recent comment authors
André Boyer
Invité
André Boyer

Enfin!!! Il va rester le lien entre Patrick Morin et le Walmart qui devrait être un jeux d’enfant. Fini le boul Mgr Langlois.

Serafini
Invité
Serafini

On écrit Campivalenciens. Et pas campivenllensiens!!!
Du latin : campos Valencia = la vallée des champs = Valley Field.