Le Centre du partage encourage l’encadrement scolaire

Le Centre du partage encourage l’encadrement scolaire

Marc-André Messier, directeur de la MDJ), en compagnie de Johanne Viger, directrice du Centre du Partage et de Léonie Cadieux, de la Maison d'Edgar.

Crédit photo : Journal Saint-François Gracieuseté

En remettant un don de 5000 $ le 1er février à la Maison de la jeunesse 12-17 de Valleyfield, maître d’oeuvre de la Maison d’Edgar, le Centre du Partage de Valleyfield souhaite valoriser la persévérance scolaire et la réussite éducative des élèves du secondaire de la MRC de Beauharnois-Salaberry.
« Ce don d’importance sera judicieusement investi dans le programme la Maison d’Edgar, une mesure alternative à la suspension pour laquelle l’équipe en place offre un encadrement scolaire de grande qualité », souligne le président de la MDJ, Steve Charland.
À l’intérieur même des locaux de la MDJ, plus de 50 élèves séjournent annuellement à la Maison d’Edgar pour une période variant entre 5 et 10 jours et parfois davantage selon le cas.
« Les raisons qui motivent la présence d’un élève chez nous sont multiples : absentéisme et retards, manque de respect et de motivation, violence physique et verbale, comportements dérangeants, non-respect du code de vie de l’école et consommation de substances interdites», explique le directeur de la MDJ, Marc-André Messier.
«La Maison d’Edgar, ce n’est pas un camp de vacances, poursuit-il. Les jeunes doivent exécuter leurs travaux scolaires, se plier aux exigences de l’équipe-école et afficher un comportement exemplaire. En les prenant en charge maintenant et en les sensibilisant aux dangers qui les guettent, les jeunes demeurent accrochés à l’école. L’impact positif de notre intervention est quasi instantané, c’est extrêmement gratifiant pour nous, l’élève et ses parents. En résumé, nous faisons quotidiennement la guerre au décrochage scolaire, un élève à la fois! ».
La directrice du Centre du Partage de Valleyfield, Johanne Viger, est très heureuse que son organisme s’associe à une cause aussi importante que la persévérance scolaire : « L’avenir de nos jeunes, c’est primordial. On doit leur donner toutes les chances de réussir. Et tant mieux si le soutien financier du Centre du Partage contribue à faire une différence dans leur cheminement académique. » (M.P.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar