Caroline Auger réagit à une grande vague d’amour : «Je serai une miraculée»

Par Mario Pitre
Caroline Auger réagit à une grande vague d’amour : «Je serai une miraculée»
Caroline Auger et Lukas (Photo : Michel Thibault)

Michel Thibault – Gravité Média –

Caroline Auger a reçu des milliers de messages d’encouragements et des dizaines de milliers de dollars en dons à la suite de son appel à l’aide relayé sur les réseaux sociaux et par plusieurs médias.
Son objectif ambitieux d’amasser 175 000 $ via Gofundme pour tenter un traitement d’immunothérapie à Boston pour enrayer le cancer agressif qui l’habite a été dépassé. Au moment d’écrire ces lignes, mercredi matin, le total atteignait 181 700 $. Un montant composé de contributions de 10, 20, 50 et même 100 $ provenant de 5 600 personnes.
La jeune femme de Châteauguay, maman de Lukas, a réagi à la vague d’amour sur son compte Facebook. Voici ce qu’elle a écrit :

*** JE N’AI PAS FINI D’ENTRER LES INTERACT ET DE RÉPONDRE À MES MESSAGES. J’AI DES MILLIERS DE MESSAGES D’ENCOURAGEMENT. JE VAIS PRENDRE LE TEMPS DE RÉPONDRE À TOUS ET CHACUN CAR JE TROUVE CELA IMPORTANT, MAIS DONNEZ-MOI UN PEU DE TEMPS, JE VOUS PRIE.

175 000 $. Moins de 72h après mon cri d’appel à l’aide. 175 000$. Jamais dans ma vie je n’aurais pu amasser cette somme.
Jamais sans vous.
Mais ce n’est pas le montant sur lequel il faut s’attarder. Québec, gens d’ici et d’ailleurs, tous et chacun, m’avez permis, une chance de plus pour VIVRE. Une chance de plus pour GAGNER.
La maladie n’est pas derrière moi. Toutefois, j’ai envie de dire qu’il est possible qu’elle le devienne un jour. J’ai envie de dire que je verrai mon fils grandir. Que je serai à ses côtés; Et qu’il n’aura jamais à dire enfant, qu’il n’a pas de maman.
Maman sera là Boubou. Maman sera là, parce qu’elle a des milliers de personnes qui la soutiennent. Maman sera là, parce qu’il est impossible pour elle de te laisser tomber, alors qu’elle a une opportunité en or. Alors qu’elle a le nécessaire pour essayer, une dernière fois, d’atteindre la victoire d’une vie.
Et pour vous tous, je n’ai pas de mots. Je me suis mise au lit hier soir, n’ayant pas de mots pour remercier la province entière (quels mots seront assez grands pour exprimer ce qu’ils me donnent en cadeau?) Au lever de 5h00, j’ai réalisé que le temps n’apporterait en rien les mots justes, parce que Québec, vous m’avez remis entre les mains l’inestimable; Et que celui-ci est indescriptible.
En ce qui a trait à la maladie, je ne souhaite pas lui adresser de mention spéciale. Parce qu’elle ne mérite pas de quelconque attention, et parce que j’ai envie de vous dire ce matin ; Je serai une miraculée.
M’éteindre devant tant d’espoir, devant un si grand soutien, je REFUSE.
Pour mon fils, vous avez tout donné. Comme une maman le ferait. Vous faites parties de son histoire à jamais. Et savoir que le Québec entier l’épaule, ça rassure une maman, pas juste un peu. M-E-R-C-I, Québec.
Merci, de continuer de circuler, même si nous avons atteint l’objectif, parce que bien que j’aurais envie de vous promettre une victoire, je ne peux garantir la longueur du chemin.
175 000 $ signifie que nous avons pour entre 3 mois et 12 mois de traitements, selon la molécule choisie par les spécialistes de Boston.
Obtenir ce 3-12 mois d’immunothérapie semblaient irréaliste. Lorsque j’ai fait mon post samedi avec le lien gofundme, je l’ai fait, croisant mains, doigts, orteils. Ne pensant jamais atteindre cette somme, encore moins sous la période de 72 h.
Ne pensant jamais faire d’entrevues à #RythmeFM #BonjourMontréal, au #JournaldeMontréal, journaux locaux (#JournalLeSoleil, #JournalLeSaint-François, #JournalLeReflet) et encore moins, me rendre à #DenisLevesque.
Parce que je suis une simple citoyenne. Éducatrice en garderie, aimant les enfants, ADORANT les enfants.
Parce que je suis une simple mère. Une maman, qui donnerait tout, pour son enfant. Qui veut gagner, pour son fils.
Incroyable, mais vrai. Québec, je vous remercie. Bien que ces mots soient peu suffisants, sachez que de là où ils proviennent, ils veulent dire bien plus que leurs simples définitions dans #LePetitRobert.
Pour toi, Lukas, parce que je t’aime plus que je n’aimerai jamais.
Pour toi mon fils, je choisis aujourd’hui de débuter ma victoire.
Pour vous, Québec, Lukas crie de joie sans trop savoir pourquoi.
Pour vous, Québec, un simple merci.
Comme beaucoup l’ont signé ; D’une maman à des milliers d’autres, MERCI.
P.S: Je vous tiendrai au courant de la suite des événements. Si rien n’est mentionné, c’est qu’on est en démarches. Vous le saurez, parce qu’après tout, vous êtes les grands piliers de ce projet de vie.» – Caroline Auger

————————-

Comme Boston constitue une première étape et que Caroline Auger n’a pas de revenu, les dons sont toujours bienvenus. Les intéressés peuvent procéder au https://www.gofundme.com/cancer-diagnosis-32-weeks-pregnant?fbclid=IwAR0aSQldvrNSl4d7po4q3UdcX2Pf1lRHES3anRK55q-P8RDfqBIBZ38XAJk

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
lyse lafreniere Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
lyse lafreniere
Guest
lyse lafreniere

lache pas tu vas gagner