Du cannabis de Valleyfield à la SAQ

Par Mario Pitre
Du cannabis de Valleyfield à la SAQ
Le cannabis produit à Valleyfield sera vendu tant à des fins médicinales que commerciales. (Photo : Journal Saint-François Archives)

Du cannabis cultivé dans les serres du producteur TGOD pourraient éventuellement se retrouver dans les boutiques de cannabis gérées par la Société des Alcools du Québec.
Le producteur de cannabis Aurora, qui détient 17% des parts de TGOD, a annoncé le mercredi 14 février qu’il avait signé une lettre d’intention avec la SAQ pour «l’approvisionnement d’un minimum de 5000 kg de cannabis par année destiné au marché québécois pour consommateurs adultes lorsque celui-ci sera légalisé.»
Dans un communiqué, le chef de la direction d’Aurora, Terry Booth, affirme que cette lettre d’intention «témoigne également du sérieux avec lequel nous abordons le marché québécois. Nous possédons déjà deux sites de production au Québec, et nous aurons bientôt accès à une importante source d’approvisionnement additionnelle lorsque le site de production de notre partenaire Green Organic Dutchman (TGOD) entrera en fonction à Valleyfield.»
Pas juste du pot médicinal
À l’origine, le producteur TGOD avait fait savoir que son projet de site de production à Salaberry-de-Valleyfield visait le marché du cannabis médicinal.

Cette image donne une idée des futures installations de TGOD à Valleyfield.

Toutefois, selon les informations recueillies auprès d’Aurora, le marché du cannabis récréatif est aussi dans la mire.
«Tous les produits issus du cannabis (et tous les permis consentis par Santé Canada) concernent le cannabis médicinal pour le moment seulement, mais lorsque la légalisation de la consommation sera en vigueur, les entreprises qui détiennent des permis seront autorisées à vendre autant pour le marché médicinal que pour celui des consommateurs, indique le directeur général adjoint d’Aurora, Cam Battley. Alors, le cannabis auquel nous aurons accès en vertu de notre association avec TGOD pourra servir pour ces deux marchés.»
Rappelons que le projet d’usine de production de cannabis TGOD représente un investissement de 150 M$ sur une propriété de 970 000 pieds carrés du boul. Gérard-Cadieux. Les installations, dont la mise en opération est prévue pour la fin de 2018, pourront produire jusqu’à 116 000 kg de cannabis par année.

 

À lire aussi:

Un important producteur de cannabis s’implante à Valleyfield

Investissement de 150 M$ pour la production de cannabis

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des