Braves : les unités spéciales fonctionnent à fond

Par Yanick Michaud
Braves : les unités spéciales fonctionnent à fond
À la recherche d’un 23e gain d’affilée à domicile cette saison, les Braves devront relever leur jeu d’un cran devant les Shamrocks et ne pas arriver trop confiants devant une équipe d’ores et déjà éliminée de la danse printanière. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Les unités spéciales ont été formidables et les Braves ont bien contrôlé la rondelle, mardi soir, en route vers un gain de 4-1 sur les Rangers à Montréal-Est.   

« On a joué un très bon match. Notre désavantage numérique a été très bon. Nous avons écoulé deux situations de cinq contre trois. Et ça nous a bien aidé. Nous avons aussi marqué en avantage numérique », lance David Rochon.

L’entraîneur-chef s’est dit fier de ses ouailles, d’autant qu’avec ce gain, ils s’assurent du premier rang de leur division. « Mais en même temps, nous avons les yeux rivés sur le premier rang du classement général. Le Championnat de la Ligue. Le travail n’est pas fini », juge celui qui devra préparer ses hommes à des matchs spéciaux d’ici la fin de la saison. « Trois de nos quatre derniers matchs sont contre des équipes qui ne font pas les séries. Tu ne veux pas échapper ces parties. Tu ne veux pas arriver trop confiant. »

Des joueurs qui ont confiance

Néanmoins, les Braves continuent à jouer du bon hockey en attendant la fin de la saison régulière et à l’aube de éliminatoires qui s’annoncent enlevantes. « Les Rangers nous ont laissé beaucoup de temps pour manier la rondelle. Et Nicolas St-Pierre a été très bon. Il avait d’un homme parmi des enfants quand il a marqué son but », affirme David Rochon.

St-Pierre a marqué le premier filet de la rencontre et a ajouté une passe sur celui de Carl-Olivier Dignard. Samuel Meloche a marqué en milieu de première, le but en surplus d’un homme. Samuel Richard a complété dans un filet désert avec quatre secondes à faire au duel. Emerik Demers n’a flanché qu’une fois en deuxième période. Il a bloqué 34 lancers.

Les Braves retrouveront maintenant les Shamrocks de l’Ouest-de-l’Île sur leur chemin. Le match est prévu jeudi à domicile. Il s’agira d’une 23e rencontre à l’Aréna Salaberry cette saison. Les 22 premiers affrontements ont tourné à l’avantage des Braves. « Je n’entends pas les gars parler de la séquence victorieuse. Ils parlent plus des résultats de Longueuil. On surveille ce qu’ils font. Notre objectif demeure le même », conclut David Rochon.

Avec trois matchs à jouer, le Collège-Français a un seul point d’avance sur les Braves au premier rang du classement général.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des