Beauharnois en deuil d’une femme «passionnée et courageuse»

Beauharnois en deuil d’une femme «passionnée et courageuse»

Audrey Poirier dans son Bistro Fernand.

Crédit photo : Michel Thibault

Michel Thibault – Gravité Média –

La communauté de Beauharnois est en deuil d’une jeune femme qu’elle soutenait affectueusement dans son combat contre le cancer.
Audrey Poirier s’est éteinte le dimanche 2 décembre. Elle n’avait que 37 ans. Au cours des derniers mois, plusieurs activités bénéfices avaient réuni des centaines de personnes avec ces mots du cœur : «Tous pour Audrey». Touchés par l’histoire de cette mère de deux enfants, Lauralie et Malix, conjointe de Mathieu Bégin, plusieurs ont contribué à payer un médicament coûteux, non assurable, dans lequel beaucoup d’espoir était fondé. La maladie n’a pu être stoppée.
Hommages
Le décès d’Audrey Poirier a suscité une grande vague de sympathie sur les réseaux sociaux. Ses employés du Bistro Fernand lui ont livré un témoignage particulièrement touchant sur Facebook. «Nous garderons tous un souvenir impérissable de notre patronne qui était toujours là pour nous. Nous sommes fiers d’avoir fait partie de ce rêve qu’Audrey chérissait: ouvrir son propre Bistro. Passionnée et fonceuse, Audrey n’a jamais baissé les bras afin que son rêve devienne réalité, comme elle n’a jamais cessé de se battre pour vaincre sa maladie. Rarement nous avons vu une personne aussi courageuse, déterminée et positive. Audrey est une inspiration pour tous. Elle gardait toujours son sourire et sa bonne humeur même dans les moments les plus difficiles. Nous avons tous à apprendre d’elle. Nous allons prendre soin de ton rêve Audrey et le Bistro Fernand continuera de rayonner. Nous aurons toujours une pensée pour toi. ❤️» lit-on avec cette signature : Avec amour, toute l’équipe du Bistro Fernand.

Audrey Poirier avec son conjoint Mathieu Bégin et leurs deux enfants, Lauralie et Malix.

Pionnière
Audrey Poirier avait ouvert l’établissement en avril 2017. Il s’agissait d’un premier restaurant avec terrasse à la Place du Marché à Beauharnois. «J’ai construit ce que je rêvais d’avoir comme bistro à Beauharnois», avait-elle confié à l’époque en entrevue au Soleil de Châteauguay. Pourquoi Fernand ? Il s’agissait d’un hommage à son grand-père Fernand Gadoua, «ainsi qu’à la classe ouvrière ayant vu le jour dans la première moitié du vingtième siècle», indiquait-elle.
Le diagnostic de cancer est tombé sept mois plus tard. En décembre 2017.
Adieux
Outre son conjoint et ses enfants, Audrey Poirier laisse dans le deuil ses parents, Réjean Poirier et Claire Gadoua, son frère Pierre-Luc (Josiane), sa sœur Christina (Martin) et de nombreux autres proches et amis. Sa famille recevra les condoléances au Complexe funéraire Stéphane Gendron à Beauharnois le dimanche 9 décembre, de 10h à 14h. Une courte prière d’adieu suivra vers 14h au salon même.

2
Commenter cet article

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Raymond BélandRussell Girard Recent comment authors
Russell Girard
Invité
Russell Girard

Désolant pour une si jeune femme de devoir subir une si cruelle fin de vie … Et laissez derriere beaucoups d’amours … Triste pour la famille … vraiment triste !!!

Raymond Béland
Invité
Raymond Béland

Mes sympathie Claire &Rejean ainsi qu’à son conjoint et ses enfants !
Et à Pierre Luc et sa soeur Christina .