Beauharnois attire les champions

Beauharnois attire les champions

Le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay était entouré de Michel Poirier, directeur général des Régates de Valleyfield, Didier Séguin, commissaire de la Ligue de Régates d’Hydroplanes (HRL), et Richard Haineault, pilote du «Miss Beauharnois» H-2, lors de la conférence de presse annonçant les 12e Régates de Beauharnois.

Crédit photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin)

MOTONAUTISME. Le parc Bourcier redevient le rendez-vous des champions dans la Ligue de Régates d’Hydroplanes et l’événement de Beauharnois couronnera les nouveaux monarques du circuit motonautique, les 1er et 2 septembre, lors du long week-end de la Fête du Travail.

L’an dernier, les titres de la saison 2017 avaient été attribués exceptionnellement à Gananoque (Ontario) à la suite du report des courses d’hydroplanes prévues en juin en raison des inondations dans la région des Mille-Iles. Un débit d’eau plus élevé dans le fleuve Saint-Laurent avait d’ailleurs compliqué la tâche aux pilotes lors des Régates de Beauharnois en septembre.

Cette année, c’est le retour à la normale pour les écuries de la HRL et les batailles pour le championnat des points n’ont jamais été aussi vives. Dans les catégories 2,5 litres, Formule 2500 et Hydro 350, un maximum de 33 points séparent les meneurs de leurs poursuivants. En Grand Prix, rien n’est décidé entre Brandon Kennedy (GP-25), Mike Monahan (GP-35) et Bert Henderson (GP-777).

«Nous avons modifié le système de pointage en accordant moins d’importance à la 3e vague de qualification. Les coureurs sont limités à 90 points au total par fin de semaine et ce changement a eu pour effet de resserrer davantage les courses au championnat», mentionne le commissaire de la HRL, Didier Séguin.

Trois coureurs de Beauharnois, Richard Haineault (Miss Beauharnois H-2), Alex Tremblay (Maverick S-29) et Louis Allard (Big Decision H-4), représenté sur la photo par sa conjointe Debbie Buckley, sont accompagnés de Bruno Tremblay, maire de la ville. (Photo: Pierre Langevin)

Pour le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay, les Régates au parc Bourcier constituent un bel événement pour compléter la saison. «C’est la 12e année au site de la Marina de Melocheville mais il y a une tradition de régates qui existe depuis longtemps à Beauharnois», a-t-il rappelé, lors d’une conférence de presse tenue jeudi matin sur les lieux de l’ancien emplacement au parc Sauvé sur la rue Ellice.

Le commissaire de la Ligue de Régates d’Hydroplanes, Didier Séguin a parlé des courses au championnat qui détermineront les premiers de classe de la saison aux Régates de Beauharnois. (Photo: Pierre Langevin)

Trois équipes locales seront en compétition lors de cette dernière étape de la campagne, soit le «Miss Beauharnois» H-2 piloté par Richard Haineault et le «Big Decision» H-4 de Louis Allard en Hydro 350 ainsi que le «Maverick» S-29 conduit par la jeune recrue Alex Tremblay dans la classe 2,5 litres.

Deux coureurs de la région occupent la tête du classement dont Rémy Leblanc, de Coteau-du-Lac, qui détient une maigre avance de 11 points sur Douglas Rapp (H-79) et qui sera en quête d’un second titre consécutif à bord du «AllardMénard.com» H-799 en Hydro 350. Le Campivallensien Tommy Shannon (Pièces d’autos Valleyfield S-4) mène par 33 points sur Frédéric Couturier (S-313) dans la classe 2,5 litres alors que Bobby King (F-92) et Dylan Runne (F-3) sont séparés par seulement 4 points en Formule 2500.

Lors de la conférence de presse, on retrouvait Michel Poirier, Guy Leclair, député de Beauharnois, Bruno Tremblay, maire de Beauharnois, Didier Séguin, Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield et Eric Brunet, directeur des loisirs à Beauharnois. (Photo: Pierre Langevin)

Les bateaux à fond plat de la classe Can-Am figurent à l’horaire en tant qu’invités et les organisateurs s’attendent à accueillir une flotte de 8 embarcations. A nouveau cette année, un amateur aura la chance d’accompagner le pilote Ronald Brault à bord du «Concordia» GP-982, un bolide Grand Prix à deux places, et Claude Normand a gagné le tirage effectué dans le cadre d’un concours.

Commenter cet article

avatar