Arrestation de 11 individus pour pornographie juvénile

Arrestation de 11 individus pour pornographie juvénile

Crédit photo : (Photo Journal Saint-François - Archives)

Un homme de Salaberry-de-Valleyfield, dont l’identité ne peut être dévoilée puisqu’il n’a pas encore comparu devant un juge, a été arrêté à la suite du démantèlement de ce qui pourrait être une cellule, en lien avec de la pornographie juvénile.

C’est les enquêteurs spécialisés en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec qui ont procédé, du 8 au 10 mai,  à l’arrestation de neuf individus provenant de plusieurs régions du Québec en lien avec de la pornographie juvénile. Le Service de Police de la ville de Québec a procédé à l’arrestation de deux individus additionnels, portant le total à onze.

Les arrestations, réalisées dans le cadre du projet Onirique, se sont déroulées dans les régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Montérégie, du Bas-Saint-Laurent, et des Laurentides. Certains suspects ont comparu pour faire face à des accusations entre autres de possession et de distribution de pornographie juvénile.

Les suspects arrêtés et ayant comparu sont :

  • André Vaillancourt, 44 ans, de Saint-Georges pour accès, possession et distribution de pornographie juvénile ;
  • Claude Bouchard, 44 ans, de Saint-Césaire pour accès, possession et distribution de pornographie juvénile ;
  • Dominic Soucy, 41 ans, de Matane pour accès, possession et distribution de pornographie juvénile ;
  • Réjean Simoneau, 66 ans, de Donnacona pour accès, possession et distribution de pornographie juvénile ;
  • Benoît Émond, 42 ans, de Val-Morin pour accès, possession, distribution et production de pornographie juvénile ;
  • Martin Leduc, 50 ans, de Granby pour accès, possession, distribution et production de pornographie juvénile ;
  • Stéphane Chartrand, 47 ans, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac pour possession et distribution de pornographie juvénile ;
  • Michael Cantin-Fradet, 35 ans, de Québec pour possession et distribution de pornographie juvénile ;

Trois autres individus de Mont-Tremblant, Québec et Salaberry-de-Valleyfield ont été arrêtés aujourd’hui et devraient comparaître sous peu. Leurs identités et chefs d’accusation sont à venir.

Les policiers ont réalisé des perquisitions aux domiciles des suspects et du matériel informatique a été saisi pour analyse. Ces enquêtes sont réalisées en collaboration avec la Gendarmerie Royale du Canada, le Service de police de la Ville de Québec ainsi que le Service de police de la Ville de Mont-Tremblant.

La Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec regroupe au sein de son Service des projets s’enquêtes spécialisées, des experts en matière de cybercriminalité et d’exploitation sexuelle des enfants. Ces enquêteurs œuvrent en étroite collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada et l’ensemble des policiers municipaux. Depuis la mise en place de la stratégie provinciale de la Sûreté du Québec en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants en 2012, près de 500 arrestations ont été réalisées. Grâce à cela, plusieurs centaines de victimes ont été identifiées.

Le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur Internet à l’adresse suivante : cyberaide.ca.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar