Alexis Gendron avec les Riverains parce qu’il a deux adresses

Par Denis Bourbonnais
Alexis Gendron avec les Riverains parce qu’il a deux adresses
Au dernier repêchage de la Ligue Junior Majeur du Québec, en juin, Alexis Gendron a été sélectionné en 7e ronde (119e au total) par l’Armada de Blainville-Boisbriand. (Photo : (Photo: Twitter))

HOCKEY MIDGET AAA. Des parents de hockeyeurs qui évoluent cette saison avec les Grenadiers de Châteauguay midget AAA ont posé la question au cours des derniers jours. Pourquoi l’attaquant Alexis Gendron endosse l’uniforme des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, établi à Sainte-Catherine, cette saison dans la Ligue midget AAA du Québec alors qu’il est un résident permanent de Coteau-du-Lac, une ville située sur le territoire de la structure Grenadiers au sein de la région administrative du Lac Saint-Louis?

Le gouverneur des Grenadiers midget AAA, Benoit Perron a communiqué avec le «Journal Saint-François», lundi, pour clarifier la situation. «Quand nous avons constaté l’absence d’Alexis Gendron au dernier précamp des Grenadiers, nous avons demandé une explication à son entourage. Notre organisation a appris que les parents d’Alexis sont séparés et qu’un des deux parents réside sur le territoire des Riverains du Collège Charles-Lemoyne. C’est pour cette raison qu’Alexis a le droit d’évoluer avec une équipe de la région du Richelieu», explique Benoit Perron.

Le porte-parole des Grenadiers devait signifier que plusieurs jeunes joueurs du circuit midget AAA ont deux adresses et que le cas d’Alexis Gendron n’est pas particulier à la formation de Châteauguay.

«C’est à la région administrative qui accueille le joueur de vérifier s’il a une adresse permanente sur son territoire. Dans le cas présent, la région du Richelieu a validé qu’Alexis Gendron demeure sur son territoire avec un de ses parents», d’ajouter M. Perron.

Ayant une adresse sur le territoire de la région administrative du Richelieu, Alexis Gendron a préféré les Riverains du Collège Charles-Lemoyne aux Grenadiers de Châteauguay dans la Ligue midget AAA du Québec. (Photo: Facebook)

Dans le passé, des membres de l’organisation des Grenadiers ont fait des vérifications pour s’assurer qu’un de leurs joueurs partis pour une autre équipe avait véritablement deux adresses.

«Il est arrivé que je me suis présenté à la porte du domicile d’un joueur sur la liste des Grenadiers qui avait élu résidence dans une autre région. Maintenant, on ne fait plus ça et on laisse à l’organisation de l’autre région (comme Richelieu dans le cas actuel) la décision d’accepter ou non un joueur», précise le gouverneur des Grenadiers.  «Cette situation en lien avec les joueurs qui ont deux adresses perdure depuis au moins 15 ans dans la Ligue midget AAA», mentionne M. Perron.

Alexis Gendron ne fait plus partie de la structure Grenadiers depuis deux ans. Le rapide attaquant avait été retiré de l’organisation par sa famille à la suite d’une mésentente avec l’entraîneur de l’équipe bantam AAA en 2017. Ce même entraîneur poursuit ses activités derrière le banc d’une équipe de la structure Grenadiers cette saison.

Au moment où son père Martin était recruteur avec le Wild du Minnesota, avant de se joindre aux Flyers de Philadelphie, Alexis Gendron a pu rencontrer l’attaquant Mikael Granlund, qui depuis ce temps a été échangé aux Prédateurs de Nashville. (Photo: Twitter)

Après une semaine d’activité dans la Ligue midget AAA du Québec, c’est Alexis Gendron qui occupe la tête des marqueurs du circuit en vertu d’une fiche de 2 buts et 6 passes pour 8 points en 4 matchs. Le talentueux attaquant a notamment fait mal aux Grenadiers le dimanche 8 septembre au Centre Multisport de Châteauguay quand il a récolté 4 passes dans la victoire en prolongation de 5-4 des Riverains aux dépens des Grenadiers.

Fils de Martin Gendron, ex-champion compteur de la Ligue Junior Majeur du Québec, deux fois champion mondial junior avec Équipe Canada et maintenant recruteur avec les Flyers de Philadelphie de la Ligue Nationale, Alexis a été à l’origine du but gagnant de son coéquipier Danyck Plouffe-Dubé dans la période supplémentaire lors de la rencontre disputée le dimanche 8 septembre au Centre Multisports Guy-Scott à Châteauguay.

La saison dernière, le hockeyeur qui aura 16 ans le 30 décembre prochain a enfilé 53 buts et il a amassé 34 passes pour 87 points en 30 rencontres avec les Intrépides du Chêne-Bleu Cadet division 1 de la Ligue scolaire provinciale. En 41 parties dans le réseau scolaire chez les Cadets D1, Alexis Gendron a accumulé 100 points (58 buts, 42 aides) en 41 parties.

Au repêchage de la LHJMQ, en compagnie de son père, Martin Gendron, ex-porte-couleurs des Capitals de Washington et des Black Hawks de Chicago, maintenant recruteur chez les Flyers de Philadelphie. (Photo: Twitter)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des